Ecoutez Radio Sputnik
    La Terre et la Lune

    Un robot privé indien s’envolera pour la Lune en 2018

    CC0 / pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    2100

    La société indienne Team Indus envisage d’envoyer le premier robot lunaire privé vers la Lune en 2018.

    Un robot lunaire, conçu par la société privée indienne Team Indus de New Delhi, s'envolera vers la Lune en 2018 au moyen d'une fusée-porteuse de l'Organisation de la recherche spatiale indienne (ISRO), a annoncé lundi le journal The Wall Street Journal.

    Le coût du projet est évalué à 60 millions de dollars dont 20 millions seront versés par des universités et des investisseurs privés et le reste sera financé par des sponsors.

    Le lancement doit avoir lieu entre le 28 et le 30 décembre 2017. Le rover alunira le 26 janvier 2018 avant de parcourir au moins 500 mètres pour prendre des photos et filmer le paysage lunaire et envoyer des images de haute résolution sur Terre. Si ces conditions sont remplies, Team Indus deviendra la première société privée à envoyer un rover sur la Lune et remportera le prix Google Lunar XPRIZE doté de 30 millions de dollars.

    Le groupe Google et la fondation X Prize ont créé le prix Google Lunar XPRIZE en 2007 pour récompenser la société qui produira le meilleur robot lunaire. Une quinzaine de sociétés participent actuellement à la compétition.

    Le premier robot lunaire Lunokhod-1
    © Sputnik .
    Le premier robot lunaire Lunokhod-1

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Corée du Sud envoie un robot sur la Lune
    Le premier rover lunaire chinois se pose sur la Lune (TV)
    Lunokhod-1, le premier robot lunaire
    La Chine veut planter son drapeau sur la face cachée de la Lune
    Coloniser la Lune serait beaucoup plus dangereux qu'on ne le pensait
    Deux satellites envoyés vers la Lune avec de l'eau comme carburant
    Tags:
    rover lunaire, mission lunaire, espace, Google Lunar XPRIZE, X Prize Foundation, Google, Wall Street Journal, Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO), Terre, Lune, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik