Sci-tech
URL courte
14810
S'abonner

Même si la communauté internationale respectait les dispositions de l'accord de Paris sur le climat, l'océan Arctique pourrait se retrouver «libre de glace» pendant les étés, et ce, avant la fin du siècle.

Les pays signataires de l'accord de Paris se sont engagés à limiter en dessous de 2 degrés Celsius la hausse de la température mondiale moyenne par rapport à l'ère préindustrielle. Or, la barre des 2˚C pourrait ne pas suffire à empêcher la disparition de la banquise arctique, préviennent James Screen et Daniel Williamson, de l'Université d'Exeter dans le Sud-Ouest de l'Angleterre.

Dans un article publié dans la revue Nature Climate Change, les scientifiques indiquent que même avec une hausse de 2˚C la probabilité serait de 39 % que les glaces arctiques disparaissent durant l'été. La banquise se maintiendrait pourtant en place si une hausse moyenne de la température mondiale était limitée à 1,5 degré, estiment les chercheurs.

Pourtant, si la tendance actuelle se poursuit, la température mondiale moyenne augmentera de 3˚C par rapport à l'ère préindustrielle, ce qui relèverait à 73 % la probabilité que la glace disparaisse de l'Arctique en été, écrivent MM Screen et Williamson.

En mars 2017, l'étendue de la banquise arctique a atteint un niveau historiquement bas à pareille période de l'année, comme c'était déjà le cas en 2016 et 2015. C'est en mars que la superficie de la banquise est à son maximum, tandis qu'elle atteint son minimum estival en septembre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Records de température en Arctique
Un concert sur la banquise, un espoir pour l’Arctique
L'Arctique libre de glace pour la 1ere fois en 100.000 ans
Tags:
banquise, réchauffement climatique, climat, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook