Ecoutez Radio Sputnik
    Android

    C'est officiel: Samsung, Google et d’autres smartphones Android neufs infestés de virus

    © AP Photo/ Eric Risberg
    Sci-tech
    URL courte
    101151

    38 modèles de smartphones neufs des marques Samsung, Google, Lenovo, Xiaomi et LG sont vendus avec un assortiment impressionnant de malwares clandestinement ajoutés.

    De nombreux smartphones Android des marques Samsung, Google, Lenovo, Xiaomi et LG ont été infectés par des malwares après leur sortie d'usine, bien avant leur première utilisation par les consommateurs, prévient Check Point Software Technologies, une société spécialisée dans la sécurité.

    Selon des experts, des virus ont été ajoutés quelque part tout au long de la chaîne de diffusion des appareils, ce qui a conduit plusieurs utilisateurs à acheter des smartphones dits neufs mais infestés de malwares.

    La majorité de ces applications clandestines affichent des publicités non désirées, volent des informations, voire intègrent des ransomwares, virus demandant de l'argent pour récupérer les données de l'utilisateur prises en otage.

    Par exemple, parmi les malwares détectés figurent des logiciels malveillants comme « Loki » ou « Slocker ».

    Il existe pourtant deux moyens pour sécuriser son smartphone Android: installer une solution de sécurité complète ou bien restaurer les paramètres d'usine du téléphone.

    Auparavant, le site WikiLeaks avait révélé qu’un millier de programmes malveillants (virus, chevaux de Troie, etc.) étaient utilisés par la CIA contre un large éventail de logiciels américains et européens, notamment Windows, les iPhones, les programmes Android et même les téléviseurs Samsung afin de prendre le contrôle d'appareils électroniques et les transformer en outils d'espionnage.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Ce logiciel de la CIA transforme le Wi-Fi des smartphones Android en outil d’espionnage
    Une kyrielle de portables Android surveillés en douce depuis la Chine
    Des hackers manipulent votre Android via Twitter
    Tags:
    application, virus informatique, ransomware, smartphones, virus, Android, LG, Samsung, Xiaomi, Lenovo, Google, CIA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik