Ecoutez Radio Sputnik
    Un cratère sur Mars

    Au printemps, la glace fond même sur Mars

    © NASA. NASA/JPL/University of Arizona
    Sci-tech
    URL courte
    1163

    Des scientifiques de la NASA ont publié une photo de la surface de la Planète rouge réalisée par la caméra de la sonde spatiale MRO. Cette photo montre les traces de la fonte des glaces dans un cratère sur Mars.

    Les images les plus claires d'éboulements dans un cratère du cercle polaire nord de Mars prises à l'aide des caméras de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) ont été publiées sur le site de la caméra haute résolution HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment).Ces glissements de terrain résultent de la fonte des glaces pendant les périodes de l'hiver martien, a déclaré le chef du projet MRO, Alfred McEwan.

    « Ce point sur Mars est la piste la plus impressionnante de glissements de terrain sur la surface de la Planète rouge. Ces rigoles se produisent sur Mars pendant les hivers martiens, lorsque des couches de glace carbonique peuvent apparaître dans les sols. D'autre part, l'hiver dans l'hémisphère nord est beaucoup plus doux et plus court que dans celui du sud, et par conséquent, ces rigoles ne s'y forment pas aussi souvent », explique le scientifique.

     

    En 2011, Alfred McEwan de l'université de l'Arizona à Tucson (États-Unis) et ses collègues avaient étudié les images prises par la caméra HiRISE à bord de la sonde MRO. Sur certaines photos des pentes abruptes et des bords des cratères, il y avait une largeur de bande sombre de 0,5 à 5 mètres, qui apparaissait et s'étendait en été et disparaissait en hiver.

    La surface martienne
    © REUTERS / NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona
    Comme les planétologues l'avaient suggéré à l'époque, ces bandes pouvaient être des flux d'eau très salée. Cette eau restait liquide aux températures estivales sur ces pentes atteignant 250 à 300 degrés Kelvin, soit environ moins 23 à plus 26 degrés Celsius. En septembre 2015, après un réexamen des images du MRO, les scientifiques avaient confirmé que ces marques avaient été en effet causées par l'eau, et l'an dernier, ils avaient découvert que l'eau « bouillonnait » en raison des propriétés spéciales de l'atmosphère martienne.

    Pendant longtemps, les planétologues ont estimé que les ravines trouvées par McEwan au pôle nord de Mars se formaient de la même manière. En 2015, des scientifiques français ont analysé leur structure et conclu que ce phénomène ne se produisait pas en raison de la fonte de l'eau gelée, mais du dioxyde de carbone, c'est-à-dire une mince couche de CO2 congelé produit dans le sol de Mars en hiver qui pouvait jouer le rôle de « traîneau » glacé sur lequel le sol glissait vers le bas.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La NASA publie une photo unique de la surface martienne
    Mars: la NASA publie une photo du Labyrinthe de la Nuit
    La planète rouge dans le viseur des météorites
    La NASA a découvert comment des «araignées» sont nées sur Mars
    Tags:
    hiver, planète, cratère, glace, glissement de terrain, Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), HiRISE, NASA, Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik