Sci-tech
URL courte
5173
S'abonner

Les scientifiques ont, pour la première fois, détecté des ondes particulières passant par les fils de la «toile d’araignée» de l’Univers, un réseau spatial géant.

Des ondes particulières ont été découvertes par les astronomes, apprend-on d'un article publié dans la revue Science. Ces ondes passent par les fils de la « toile d'araignée » de l'Univers, un réseau géant formé de fils de matière visible et de matière noire, réunissant des conglomérats de galaxies et les nuages de gaz intergalactique.

« La découverte de ces ondes est extrêmement intéressante pour nous, parce que ces oscillations renferment les informations sur en quelle mesure l'Univers a été chauffé pendant les premiers milliards d'années après le Big Bang », indique Joseph Hennawi, chercheur à l'Université de Californie à Santa Barbara.

Les scientifiques estiment que la structure de l'Univers ressemble à celle d'une toile d'araignée géante à trois dimensions, ses fils étant des conglomérats de matière noire.

Des boules de matière visible, de galaxies et d'amas, se trouvent aux croisements.

Selon les explications de Joseph Hennawi, aujourd'hui, la plupart des scientifiques estiment que la « toile d'araignée » spatiale ne reste pas immobile : elle oscille sous l'influence des premières galaxies et étoiles dans l'histoire de l'Univers.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Des chercheurs israéliens ont créé un filtre à eau anti-virus
Des chercheurs testent des feuilles d’épinards comme patch cardiaque
Des chercheurs font une découverte frappante sur les mutations cancéreuses
Des chercheurs comprennent enfin comment obtenir une meilleure mémoire
Tags:
espace, astronomie, chercheurs, Europe, Univers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook