Sci-tech
URL courte
292
S'abonner

Une équipe internationale d’astronomes, dirigée par des scientifiques britanniques, a trouvé des preuves qu’un trou noir de masse intermédiaire se cachait dans une galaxie de la Voie lactée.

Des preuves qu'un trou noir de masse intermédiaire se cache vers la constellation du Sagittaire de notre galaxie ont été découvertes par une équipe internationale d'astronomes dirigée par des chercheurs de l'Université de Manchester. L'article publié dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society en dévoile les particularités.

Le trou noir se trouve dans l'amas globulaire d'étoiles NGC 6624, à une distance de 26 000 années-lumière de la Terre.

L'équipe des scientifiques, dirigée par Benetge Perera, a découvert des signes montrant que le pulsar B1820-30A — une étoile magnétisée circulant à grande vitesse, émettant un flux d'irradiation électromagnétique et située à l'intérieur de l'amas NGC 6624 — pourrait orbiter autour d'un trou noir de masse intermédiaire, situé au centre de l'amas.

La masse de ce trou noir est estimée à environ 7 500 masses du Soleil. Le pulsar B1820-30A est le pulsar le plus proche de la Terre de tous les pulsars observés. Il est également le premier à orbiter un trou noir, parmi tous les objets de ce type connu par la science.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Des chercheurs israéliens ont créé un filtre à eau anti-virus
Des chercheurs comptent accéder au manteau terrestre
Des chercheurs testent des feuilles d’épinards comme patch cardiaque
Des chercheurs font une découverte frappante sur les mutations cancéreuses
Tags:
espace, astronomie, chercheurs, Univers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook