Ecoutez Radio Sputnik
    Le cryptage

    Des chercheurs russes ouvrent la voie à de nouvelles méthodes de cryptage quantique

    CC0 / geralt
    Sci-tech
    URL courte
    6162
    S'abonner

    La célèbre expérience du chat de Schrödinger, inventée en 1935, est chargée de mettre en évidence des lacunes supposées de la physique quantique. Aujourd’hui, les scientifiques russes ont élaboré un système permettant de «nourrir» ces chats ce qui rend possible une percée dans le cryptage quantique des données.

    De nouvelles méthodes de cryptage quantique des données et des calculs quantiques pourront devenir réalité grâce aux recherches réalisées par les scientifiques du Centre quantique russe de l'Institut de physique et de technologie de Moscou et de l'Université de Calgary, au Canada. L'article publié dans la revue Nature Photonics en présente les particularités.

    « La frontière entre le monde classique et le monde quantique est une des questions fondamentales de la physique. Les caractéristiques quantiques, peuvent-elles être observées chez les objets macroscopiques, une fois les conditions idéales garanties ? La théorie ne donne pas la réponse à cette question, une telle frontière pourrait ne pas exister. Il faut un instrument qui permette de la découvrir », signale le professeur Alexandre Lvovsky, chef du laboratoire de l'optique quantique du Centre quantique russe.

    Le chat de Schrödinger est un « participant » d'une expérience de pensée proposée par le physicien Erwin Schrödinger en 1935. Un chat est enfermé dans une cage avec un mécanisme ouvrant une boîte de gaz mortel en fonction du niveau de radioactivité. Conformément aux principes de la physique quantique, le chat est vivant et mort à la fois, ce qui est dans la réalité impossible.

    L'équipe de scientifiques a « nourri » plusieurs milliers de chats de Schrödinger, doublant l'énergie de leurs champs électromagnétiques et obtenant des indices jamais observés, avec des sources de lumière assez simples. Selon les chercheurs, cette procédure pourrait être répétée indéfiniment, s'il y a un nombre nécessaire de chats déjà « nourris » réunis.

    Selon les scientifiques, ce mécanisme peut être utilisé en tant qu'amplificateurs de signaux quantiques, en tant qu'éléments de la mémoire quantique et dans beaucoup d'autres situations pratiques.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Des chercheurs russes mettent au point une installation anti-catastrophe nucléaire
    Des chercheurs comptent accéder au manteau terrestre
    Des chercheurs testent des feuilles d’épinards comme patch cardiaque
    Des chercheurs font une découverte frappante sur les mutations cancéreuses
    Tags:
    physique, chercheurs, Canada, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik