Ecoutez Radio Sputnik
    Expérience sur la SSI: un fragment amputé d’un ver s’est régénéré en ver à deux têtes

    Expérience sur l'ISS un fragment amputé d’un ver s’est régénéré en ver à deux têtes

    © AP Photo / Jens Meyer
    Sci-tech
    URL courte
    147
    S'abonner

    Des chercheurs ont envoyé des plathelminthes à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour cinq semaines afin d‘étudier comment l’absence de gravité peut influer sur leur comportement et leur anatomie, en particulier leur capacité à régénérer des parties manquantes. Les résultats de ces expériences sur ces vers sont étonnants.

    Les biologistes de l'Université Tufts (USA) ont envoyé des vers de l'espèce Dugesia japonica sur la Station spatiale internationale pour une période de cinq semaines. Ils ont constaté qu'en absence de gravité et en étant exposés aux effets de champs géomagnétiques, les vers se multipliaient en des spécimens asexués plus souvent, et l'un d'eux s'est même transformé en créature à deux têtes, indique le Daily Mail.

    Les chercheurs ont choisi d'étudier les plathelminthes (Dugesia japonica), qui sont souvent utilisés pour des études en raison de leur capacité à se régénérer quand une partie de leur corps est amputée. Les plathelminthes envoyés dans l'espace ont été laissés entiers ou amputés et scellés dans des tubes remplis à moitié d'eau et moitié d'air.

    Le plus surprenant est que l'un des fragments amputés s'est régénéré en un ver à deux têtes. De plus, lorsque les chercheurs ont amputé les deux têtes, le fragment du milieu s'est aussi régénéré en un autre ver à deux têtes.

    Alors qu'ils ont la charge depuis cinq ans d'une colonie de plus de 15 000 vers vieille de 18 ans, les chercheurs de l'Université Tufts n'ont jamais observé ce phénomène.

    Dans une prochaine expérience, les chercheurs envisagent de procéder à des amputations directement dans la station spatiale pour surveiller la régénération dans l'espace depuis le début jusqu'à la fin.

    Lire aussi:

    Une mystérieuse créature marine «sans visage» capturée en Australie (vidéo)
    De la vie possible sur Mars même sans eau liquide à sa surface?
    Quand les scientifiques fabriquent des vêtements à base… de bactéries
    Ce ver géant vous coupera sans doute l'appétit
    Un ver parasite à l'origine du «syndrome zombie» en Afrique
    Tags:
    espace, ver, régénération, tête, expérience, chercheurs, ISS, Université Tufts, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik