Sci-tech
URL courte
12214
S'abonner

Des chercheurs ont fait une découverte impressionnante: le cerveau humain se trouve à la limite de la compréhension scientifique, étant capable de percevoir le monde visible en 11 différentes dimensions!

Une équipe de scientifiques dirigée par les spécialistes de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne, en Suisse, a découvert des éléments du fonctionnement du cerveau humain qui étaient inconnus jusqu'alors, dans la réalisation du projet Cerveau Bleu (Blue Brain Project), signale le journal New York Post. La revue Frontiers in Computational Neuroscience présente les résultats de la recherche.

Selon les scientifiques, le cerveau humain est capable d'analyser l'information visuelle dans un modèle impliquant jusqu'à 11 différentes dimensions. Les chercheurs ont employé des méthodes mathématiques complexes.

La chercheuse Kathryn Hess et ses collègues ont découvert que le cerveau analyse l'information visuelle en créant des structures neurologiques multidimensionnelles, appelées faisceaux, qui décomposent l'instant qu'ils ont parcouru. Ces faisceaux ont jusqu'à 11 différentes dimensions et sont formés dans des cavités.

« L'apparition des cavités dotées du nombre élevé de dimensions, quand le cerveau analyse l'information, signifie que les neurones dans le réseau réagissent aux stimuli de manière extrêmement organisée », indique le chercheur Ran Levi.

Cette découverte inédite permet de comprendre pourquoi il est tellement difficile de décrire ce qui se passe à l'intérieur du cerveau, même à l'aide des nouvelles technologies. Par exemple, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) surveille et enregistre l'activité du cerveau en tant qu'image tridimensionnelle.

Lire aussi:

Des chercheurs expliquent comment se débarrasser des allergies
Des chercheurs créent une carte des trous noirs supermassifs
Des chercheurs russes découvrent la mutation à l'origine de la sclérose en plaques
Des chercheurs israéliens ont créé un filtre à eau anti-virus
Tags:
étude, chercheurs, cerveau, Suisse, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook