Sci-tech
URL courte
169
S'abonner

Contrairement à ce que l’on pouvait croire, les premiers astéroïdes et les «fœtus» de planètes du système solaire ressemblaient énormément à des boules de boue.

Selon des scientifiques de l'Université Curtin, située à Perth, en Australie, aux premiers instants de leur «vie», les astéroïdes et les «embryons» de planètes du système solaire ressemblaient fortement à des boules de la boue semi-fluide, et non pas à des corps célestes rocheux, relate la revue Science Advances.

«Comprendre comment les astéroïdes ont fait leur apparition va nous permettre de rendre compte de la naissance et de l'évolution de l'organique dans le système solaire», a indiqué Philip Bland de l'Université Curtin.

Et de préciser que «tout cela nous permet d'élaborer des modèles plus compliqués et plus précis» pour que les chercheurs puissent tenter de découvrir des planètes habitables près d'autres étoiles.

Selon M.Bland et ses collègues, la matière première du système solaire, trop souple et friable, ne pouvait pas se transformer immédiatement en corps rocheux, ressemblant aux astéroïdes et aux météorites d'aujourd'hui.

Ainsi, il s'agissait plutôt de boules de boue qui sont nées de la fonte de glaces. Au fil du temps, elles ont pris leur forme actuelle.

Lire aussi:

«La planète Uranus est un cauchemar géométrique»
En 2100, notre planète devrait compter 11,2 mds d'êtres humains
Cette substance va sauver la planète de la pollution au pétrole
Mars: la planète qui a perdu un océan
Proxima b: une nouvelle planète habitable découverte?
Tags:
boue, planète, Perth, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook