Sci-tech
URL courte
14410
S'abonner

Les Terriens pourront observer en octobre un astéroïde grand «comme une maison» qui frôlera notre planète. Si un astéroïde de cette taille tombait sur Terre, son entrée dans l’atmosphère aurait un effet comparable à celui produit par la chute en 2013 d’une météorite dans l’Oural, en Russie.

L'astéroïde baptisé 2012 TC4 et mesurant entre 15 et 30 mètres passera le 12 octobre à 44.000 kilomètres de la Terre, un huitième de la distance entre la Terre et la Lune, a annoncé jeudi l'Agence spatiale européenne (ESA).

Il s'agit d'un objet «de la taille d'une grosse maison. Il ne touchera pas la Terre», a indiqué Detlef Koschny, co-directeur du segment Objets géocroiseurs (Near-Earth Objects) de l'ESA, cité par l'AFP.

Toutefois, «il va passer sacrément près», a indiqué Rolf Densing, directeur des opérations de l'ESA à Darmstadt, en Allemagne.

​Si un astéroïde de cette taille tombait sur Terre, son entrée dans l'atmosphère aurait un effet comparable à celui produit par la chute en 2013 d'une météorite dans la région de Tcheliabinsk.

Découvert le 5 octobre 2012, l'astéroïde 2012 TC4 n'a jamais pu être observé depuis cette date et ses paramètres orbitaux comme ses caractéristiques présentaient un certain degré d'incertitude. Les scientifiques ont récemment repéré l'astéroïde et ont calculé sa trajectoire au moyen du Très Grand Télescope (VLT) de l'Observatoire européen austral (ESO), situé au Chili.

Selon l'ESA, l'astéroïde passera un peu au-delà des orbites des satellites géostationnaires qui évoluent à 36.000 km d'altitude.

Les chercheurs comptent étudier la composition de l'astéroïde et savoir notamment s'il est en rotation tant qu'il sera visible, souligne Detlef Koschny.

Lire aussi:

Scénario apocalyptique : quand un astéroïde donne rendez-vous à la Terre
L’«astéroïde de la mort» devrait passer à côté de la Terre en juillet
La Terre bientôt frôlée par un astéroïde de 300 mètres?
Ces architectes new-yorkais veulent construire un gratte-ciel sur un astéroïde
Et si un astéroïde s’écrasait sur Berlin ou Londres…
Tags:
astéroïde, espace, ESA, Detlef Koschny, Rolf Densing, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook