Sci-tech
URL courte
4160
S'abonner

La Russie pourrait devenir le premier pays à s’équiper du train supersonique développé par la société californienne Hyperloop One, a confié le président du département technologique de la société Josh Giegel.

Vers la mise en place du train supersonique Hyperloop en Russie? Selon le directeur du département technologique de la société Hyperloop One, Josh Giegel, la Russie pourrait devenir le premier pays à lancer cette technologie, expliquent des médias russes.

De nombreux pays sont plus progressistes que les États-Unis en ce qui concerne les normes réglementaires et les licences, a-t-il expliqué. L'expert a précisé qu'il n'avait pas entendu parler de sanctions antirusses qui pourraient entraver la mise en œuvre du projet.

«Je serais très surpris si les États-Unis deviennent les premiers [à lancer Hyperloop]», a-t-il déclaré.

La société négocie actuellement la possibilité de lancer le projet aux Émirats Arabes Unis, en Finlande et aux Pays-Bas. Hyperloop One espère commencer la construction en 2021, mais le premier pays à accueillir la technologie du futur n'est pas encore établi.

À ce jour, la société a déjà reçu 160 millions de dollars d'investissements. «Nous supposons que nous aurons besoin de quelques centaines de millions de plus pour atteindre le niveau où nous pouvons commencer la production», a expliqué le représentant d'Hyperloop One.

L'ingénieur et entrepreneur américain Elon Musk a présenté le projet de train Hyperloop en août 2013. L'idée consiste à propulser des passagers dans des capsules circulant sur des coussins d'air dans un tube à basse pression à une vitesse allant de 300 à 1 200 kilomètres par heure.

An image showing passengers boarding the Hyperloop transportation system.
© Photo. Hyperloop Technologies
Plusieurs sociétés travaillent à la réalisation de l'idée de train supersonique d'Elon Musk. En Corée du Sud, l'Institut de recherche sur le transport ferroviaire et l'Université de Hanyang envisagent de créer un train capable de circuler à la vitesse de 1 000 km/h. Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a signé un accord avec le gouvernement slovaque sur la construction d'un tube Hyperloop en Europe centrale.

Hyperloop One (ex-Hyperloop Technologies), qui a changé de nom pour éviter toute confusion, a mené en août 2016 son premier test de propulsion en plein air pour son futur train à sustentation électromagnétique dans le désert américain du Nevada. La société comptait tester son train à sa vitesse maximale fin 2016, mais les médias ont plus tard fait état d'un conflit entre les cofondateurs qui aurait pu entraver la réalisation des travaux.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
train supersonique, trains à grande vitesse, Hyperloop, Hyperloop One (ex-Hyperloop Technologies), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook