Ecoutez Radio Sputnik
    La Planète rouge a connu l’aurore boréale la plus puissante de son histoire

    La Planète rouge a connu l’aurore boréale la plus puissante de son histoire

    CC0 / ColiN00B / Mars
    Sci-tech
    URL courte
    0 21

    Une aurore boréale 25 fois plus puissante que toutes celles qui ont déjà été enregistrées dans le passé a pu être observée sur la surface de Mars suite à l’éruption solaire classée X survenue le 11 septembre, ont communiqué les spécialistes de la NASA.

    L'écho de l'éruption solaire classée X survenue le 11 septembre continue de résonner, faisant découvrir de nouvelles répercussions. Ainsi, les scientifiques de la NASA ont pu apercevoir sur la surface de la planète Rouge une aurore boréale 25 fois plus puissante que toutes celles qui y ont déjà été enregistrées auparavant.

    «Lorsqu'une tempête solaire affecte l'atmosphère de Mars, il se produit des aurores boréales qui éclairent toute la planète d'une lumière ultraviolette. La récente activité solaire a transformé la planète Rouge en une "ampoule". Une aurore boréale peut envelopper toute la planète puisque le champ magnétique de Mars n'est pas aussi puissant que celui de la Terre, qui permet de concentrer les aurores boréales à proximité des régions polaires», ont expliqué les spécialistes de l'Université du Colorado à Boulder dans un article publié sur le site de la NASA.

    Les photos de ce phénomène spectaculaire ont été prises à l'aide d'un spectrographe ultraviolet, installé sur l'engin orbital NASA MAVEN.

    Comme l'indiquent les chercheurs, une étude plus avancée de ce type de phénomènes aiderait à comprendre l'impact qu'aurait l'activité solaire sur l'atmosphère martienne.

    «La surveillance de la météo cosmique est indispensable pour protéger nos cosmonautes sur Mars dans l'avenir», a conclu le spécialiste du laboratoire américain de recherche Southwest Research Institute's Boulder, Don Hassler.

    L'éruption solaire la plus puissante depuis 12 ans qui s'est produite début septembre, résulte de la collision de deux groupes de taches sombres sur la surface de l'étoile, a constaté le Laboratoire de l'astronomie du Soleil de l'Institut de physique Lebedev auprès de l'Académie des sciences de Russie.

    Les éruptions solaires sont classées d'après l'intensité de leur flux, mesuré en watts par mètre carré. Il existe quatre catégories: B, C, M et X. La classe X désigne les éruptions les plus puissantes, tandis que le chiffre associé donne plus d'information sur leur puissance. L'éruption de mercredi a été classée Х9.3, ce qui en fait l'une des plus puissantes enregistrées par les chercheurs depuis le début de leurs observations.

    Lire aussi:

    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Après plus de quatre heures sur la tour Eiffel, le «grimpeur» s’est rendu (images)
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Tags:
    éruption solaire, chercheurs, science, aurores boréales, Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik