Sci-tech
URL courte
13206
S'abonner

Si vous allez chez le coiffeur pour vous faire colorer les cheveux plus de six fois par an, cela augmente le risque d’attraper le cancer du sein, affirme un médecin britannique de l’hôpital Princess Grace Hospital, Kefah Mokbel.

Après avoir analysé les dossiers médicaux des patientes atteintes du cancer du sein, un médecin britannique de l'hôpital Princess Grace Hospital à Londres, Kefah Mokbel a établi un lien entre la teinture des cheveux et cette maladie, a rapporté le quotidien britannique The Times.

Ainsi, comme l'indique M. Mokbel, les femmes qui vont régulièrement chez le coiffeur pour se faire colorer les cheveux sont plus nombreuses de14% à souffrir du cancer du sein que celles qui ne le font pas du tout ou bien le font moins souvent.

«Nos recherches ont établi un lien statistique entre l'influence des colorants pour les cheveux et le risque de cancer du sein. J'aurais conseillé de diminuer l'influence des colorants sur les cheveux jusqu'à six fois par an, puis passer régulièrement des examens médicaux», a-t-il déclaré.

D'après le spécialiste, il serait, par ailleurs, préférable de choisir les produits qui contiennent une concentration minimale d'amines aromatiques. Dans le même temps, il estime que les colorants, conçus à base d'ingrédients naturels, comme, par exemple, le rosier sauvage ou bien la rhubarbe, ne procurent pas le même danger pour la santé des individus.

Lire aussi:

Ce que l'on sait sur Alexandra De Taddeo, la compagne de Pavlenski qui aurait reçu les vidéos X de Griveaux
«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Vidéos de Griveaux: quand le complotisme antirusse atteint le pouvoir français pour faire diversion
Tags:
recherche, santé, cancer, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook