Ecoutez Radio Sputnik
    Mars (Symbolbild)

    Et si ce n’était pas de l’eau sur Mars?

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    5171

    Il semble que la planète rouge mène des scientifiques américains par le bout du nez depuis quelques années. Si en 2011 ils ont cru avoir découvert de l’eau salée à la surface de Mars, aujourd’hui ils sont obligés de revenir sur leur découverte.

    Une équipe de chercheurs de l'Université d'Arizona à Tucson, dirigée par Alfred McEwen, a étudié les flux foncés découverts il y a quelques années sur la surface de Mars et en ont tiré des conclusions inattendues.

    Il s'est avéré que ces lignes foncées étaient apparues suite au mouvement des courants de sable sec, et non pas d'eau salée, d'après un article publié dans la revue scientifique Nature Geoscience. Dans leur nouvelle étude, McEwen et ses collègues ont ainsi infirmé leurs propres conclusions initiales faites en 2011, selon lesquelles il y avait des ruisseaux d'eau liquide salée sur Mars.

    Les chercheurs ont étudié les nouvelles données sur la structure de flux foncés, enregistrées ces dernières années grâce à des instruments de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Il s'est avéré que l'apparition de ces formations n'avait pas été engendrée par de l'eau liquide mais plutôt par des grains de sable.

    «Nous avons découvert que ces lignes foncées n'existaient pas sur les pentes plates et que leur longueur dépendait beaucoup de l'angle de localisation des particules de sable par rapport à la surface de la planète. Il semble que ce soit le résultat d'un processus "anhydre" unique, typique de Mars», a déclaré Alfred McEwen.

    Ces observations expliquent que de telles structures se trouvent sur les pentes assez raides. Au moment où les lignes atteignaient des secteurs plus plats, elles s'interrompaient. Si ces flux ont été laissés par des courants d'eau, il n'y aurait pas de telles ruptures. Ces faits témoignent des mouvements de substances mouvantes, du sable martien et de la poussière.

    Cependant, les scientifiques ignorent pour l'instant pourquoi ces lignes foncées apparaissent sur la surface de la planète rouge et disparaissent lorsque viennent des saisons chaudes ou froides.

    D'après des suppositions du scientifique, leur apparition pourrait être liée à de l'eau ou à des réserves de sel, mais ils ne sauront les réponses que lorsque des robots d'exploration ou des astronautes seront capables d'entamer une étude directe.

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Une photo de Sputnik prise à Notre-Dame cause une avalanche internationale de fake news
    Tags:
    sable, planète, vie sur Mars, eau, Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik