Sci-tech
URL courte
2100
S'abonner

Après avoir étudié des gastéropodes sur le territoire groenlandais, des scientifiques russes et allemands ont réussi à trouver d’où ils venaient. Apparemment, ils venaient de très loin…

Alors que le Groenland a la réputation d'être une île dépourvue de vie, son territoire est habité par une faune et une flore relativement riches. À l'issue de débats animés sur les origines de la vie au Groenland, les scientifiques ont avancé deux hypothèses principales.

La première hypothèse évoque l'existence d'espèces anciennes qui ont réussi à survivre pendant la période glaciaire pour reconquérir par la suite leurs biotopes.

En revanche, l'autre hypothèse prend comme postulat que la période glaciaire a détruit la flore et la faune du Groenland. L'ile serait peuplée de nos jours par des «visiteurs».

La nouvelle recherche, effectuée par des spécialistes russes et allemands, s'est concentré sur des escargots d'eau douce (Lymnaeidae) qui se propagent sur la planète assez facilement, en utilisant les oiseaux comme moyens de transport.

Cette recherche a permis d'apprendre que ces gastéropodes sont venus d'Amérique du Nord assez récemment, environ 11.000 ans.

Ils pourraient voyager non seulement grâce aux oiseaux, mais aussi par la banquise.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
chercheurs, science, Groenland
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik