Sci-tech
URL courte
2342
S'abonner

La Russie a lancé un nouveau satellite militaire qui a déjà atteint son orbite de destination et transmet des données au commandement des Troupes spatiales russes, d’après le ministère de la Défense.

Le ministère russe de la Défense a annoncé avoir pris le contrôle du nouveau satellite militaire mis en orbite par le lanceur Soyouz-2.1b. Il a été tiré samedi depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans le nord de la Russie.

​«Le satellite a atteint son orbite de destination à l’heure prévue. Il est passé sous le contrôle des stations terrestres des Troupes spatiales russes», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les militaires russes ont baptisé le satellite Kosmos-2524. L’engin spatial fournit en continu ses données télémétriques et ses systèmes de bord fonctionnent bien.

Le Soyouz-2.1b a décollé samedi, à 13h43 heure de Moscou (11h43 heure de Paris) depuis le pas de tir N 43. C’était le quatrième lancement d’une fusée-porteuse depuis Plessetsk en 2017. Plus tôt dans la semaine, le lancement d'un Soyouz-2.1b depuis le cosmodrome de Vostotchny dans l'Extrême-Orient russe s'est soldé par un échec.

Au total, 32 fusées Soyouz-2 (versions 1a, 1b et 1v) ont décollé depuis le cosmodrome de Plessetsk depuis novembre 2004.

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
«J'ai vu la pression d'un vestiaire»: des sportifs français évoquent la difficulté de révéler leur homosexualité
Tags:
espace, satellite, Plessetsk, Kosmos-2524, Soyouz-2.1b, Troupes spatiales de Russie, Troupes aérospatiales de Russie, ministère russe de la Défense, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook