Ecoutez Radio Sputnik
    Un ADAV (image d'illustration)

    Un aéronef unique à décollage vertical prendra les airs en Russie d’ici 2020

    © Photo. Youtube/Lilium
    Sci-tech
    URL courte
    3271
    S'abonner

    Une société privée russe a conçu un aéronef électrique unique à décollage et atterrissage verticaux commandé par intelligence artificielle, qui pourrait intéresser l’armée et accomplir des missions civiles. Des essais d’homologation sont prévus pour 2020, d’après le responsable du projet, Mikhaïl Nouridjanov.

    Les essais d’homologation d’un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (ADAV), qui se distingue fondamentalement des autres appareils de ce type, devraient débuter en 2020 en Russie, ont annoncé les médias russes citant Mikhaïl Nouridjanov, directeur de la société Napoleon Aero, qui a conçu l’appareil.

    A la différence des autres ADAV, l’aéronef de Napoleon Aero est doté de deux unités de propulseurs électriques dont l’une assure le décollage et l’autre le vol horizontal, d’après M.Nouridjanov.

    «Nos concurrents ne songent pas à ce type d’appareils et ils ont tort, à mon avis. Ces engins bénéficieront d’une demande élevée ces 20 ou 30 prochaines années, jusqu’à ce qu’on crée des avions convertibles fiables et économiques. De nos jours, le schéma des avions convertibles sur lesquels les propulseurs ont plusieurs régimes de fonctionnement n’est pas fiable. Les appareils de ce type tombent souvent et coûtent plus de 100 millions de dollars», a noté M.Nouridjanov.

    Selon les concepteurs, l’exploitation de l’appareil de Napoleon Aero, qui porte pour l’instant le nom de VTOL (version anglaise de l’acronyme ADAV) est beaucoup moins coûteuse que celle d’un avion convertible ou d’un hélicoptère.

    L’aéronef, dont le poids au décollage atteint 1,5 tonne, pourra transporter une charge utile de 400 kg sur une distance de 100 km en une charge.

    Il est commandé par une intelligence artificielle ce qui permet de le confier à un pilote novice.

    VTOL est hautement manœuvrable, il n’a pas besoin de piste d’atterrissage et ne produit pas beaucoup de bruit. Il peut se poser sur des navires. Ces caractéristiques peuvent intéresser les militaires.

    «Nous serons prêts à soumettre l’engin aux tests d’homologation dans trois ans», a indiqué M.Nouridjanov.


    Tags:
    intelligence artificielle, avions convertibles, avion à décollage et atterrissage verticaux (ADAV), Napoleon Aero, Mikhaïl Nouridjanov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik