Sci-tech
URL courte
0 14
S'abonner

Dans ses résolutions du Nouvel An, le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé que le réseau social pourrait introduire dans ses services la possibilité d'utiliser des cryptomonnaies.

Alors que certains pays proscrivent l'utilisation du bitcoin, le plus grand réseau social envisage l'introduction des cryptomonnaies dans ses services, a indiqué le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg. 

«Il existe d'importantes contre-tendances — comme le cryptage et les cryptomonnaies — qui privent les systèmes centraux du pouvoir et le remettent aux gens. Mais ils amènent aussi le risque d'être plus difficiles à contrôler. Je suis intéressé par l'idée d'approfondir cette question et d'étudier les aspects positifs et négatifs de ces technologies, ainsi que la meilleure façon de les utiliser pour nos services», a écrit le fondateur sur sa page Facebook.

Depuis 2009, Mark Zuckerberg se lance un défi personnel chaque Nouvel An. Il a notamment appris le mandarin, lu 25 livres, voyagé dans chaque État américain et conçu un assistant intelligent. Pour l'année 2018, il a promis de «régler» les problèmes existants de Facebook.

«Ce sera une année sérieuse d'auto-amélioration et je suis impatient d'apprendre en travaillant ensemble pour résoudre nos problèmes», a-t-il promis.

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
services, cryptomonnaie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook