Ecoutez Radio Sputnik
    invisible

    Ces trois astuces qui permettent aux physiciens de rendre des objets invisibles

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    0 170
    S'abonner

    S’il y a encore peu de temps, l’existence d’objets invisibles pouvait paraître impossible et digne d’un film de science-fiction, les nouvelles technologies permettent désormais de cacher des objets sans avoir recours à la magie, en ne s’appuyant que sur la connaissance des règles de la physique…

    Rendre des objets invisibles, c'est tout à fait possible à condition de bien connaître les règles de la physique, affirme Alexeï Bacharine, un physicien de l'Institut national de la science et de la technologie MISiS.

    En effet, d'après les scientifiques, l'individu voit les objets qui reflètent la lumière en les dissipant différemment en fonction de la couleur, du matériel, de la position par rapport à la lumière. La rétine capte ce reflet et le retransmet vers le cerveau où l'image se construit. Donc, si la lumière émanant de l'objet n'a pas atteint la rétine, la personne sera incapable de le voir.

    Pour ce faire, les physiciens ont trouvé trois astuces. Par exemple, ils essaient de faire de sorte que la lumière contourne l'objet sans le toucher. Pour rendre cela possible, l'objet doit être recouvert d'une matière avec une structure bien particulière, en forme de treillis d'inclusions dont la taille est moindre que la longueur d'une onde de lumière.

    Autrement, il existe une métamatière optique qui infiltre la lumière sans changer sa trajectoire, à la différence de la matière traditionnelle. Ainsi, les chercheurs ont appris à combiner ces deux types de matières de sorte que les ondes reflétées se neutralisent et s'y infiltrent sans se disperser.

    Finalement, la troisième astuce se base sur la capacité de la matière à assimiler toute la lumière sans refléter quoi que ce soit. Néanmoins, ce moyen n'est pas assez populaire car il est impossible de cacher un objet complétement, celui-ci faisant toujours de l'ombre.

    «Ce qui est le plus difficile c'est de fabriquer de la matière transparente pour un large diapason de lumière. Mais ce n'est pas forcément nécessaire, car la fonction de l'invisibilité est demandée pour un objectif bien précis. Par exemple, faire qu'une radiation détruise uniquement des cellules cancéreuses, ne remarquant pas les cellules saines. En ce qui concerne des imperméables transparents afin de distraire les gens, je ne pense pas qu'ils sortiront prochainement sur le marché. Pour les physiciens il est suffisant de prouver que la métamatière fonctionne et pour ce faire, un morceau de quelques centimètres est suffisant. Produire de grandes couvertures n'est pas intéressant et extrêmement cher, en tout cas pour l'instant», a conclu M.Bacharine.

    Tags:
    science, physicien, invisibilité
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik