Ecoutez Radio Sputnik
    Chiffres

    Le plus grand nombre premier jamais découvert tiendrait sur 9.000 pages

    © Sputnik . Nathalia Seliverstova
    Sci-tech
    URL courte
    540

    Un nouveau nombre premier composé de plus de 23 millions de chiffres a été découvert fin décembre 2017. Il dépasse d'un million de chiffres le précédent calculé au début de 2016.

    Les maths
    © Sputnik . Marina Makovetskaïa
    Au bout de six journées de calcul, un programme informatique appelé Prime95 a découvert le plus grand nombre premier connu à ce jour, qui se compose, excusez du peu, de 23.249.425 chiffres. Il faudrait donc plus de 9.000 pages, soit une étagère de 40 livres de 225 pages chacun, pour le représenter.

    Il s'agit du cinquantième nombre premier de Mersenne, du nom du religieux érudit et mathématicien français Marin Mersenne qui les avait «inventés» au 17e siècle. Plusieurs milliers de mathématiciens, amateurs comme professionnels, continuent toujours de rechercher des nombres premiers de plus en plus grands par pur amour des mathématiques.

    Baptisé M77232917, le nouveau plus grand nombre premier est apparu en multipliant par deux 77.232.917 et en soustrayant un. Le résultat final contient près d'un million de chiffres de plus que le précédent record établi janvier 2016.

    Le nombre a été trouvé grâce à la collaboration du Great Internet Mersenne Prime Search (GIMPS), qui exploite le pouvoir de calcul d'ordinateurs appartenant à des volontaires à travers le monde entier. Jonathan Pace, ingénieur électricien de 51 ans originaire du Tennessee, dont la machine a trouvé la bonne combinaison, recevra pour sa trouvaille un chèque de 3.000 dollars.

    Lire aussi:

    De nouveaux détails sur les causes possibles de l’incendie de Notre-Dame
    Moscou s’exprime sur les premiers résultats de la présidentielle en Ukraine
    Pour Thierry Mariani, voici pourquoi la crise des Gilets jaunes a commencé
    Tags:
    nombres premiers, informatique, mathémathiques, Marin Mersenne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik