Sci-tech
URL courte
6267
S'abonner

Un pirate informatique vivant aux Etats-Unis a espionné pendant 13 ans quelques milliers d’Américains via les caméras et les micros de leurs ordinateurs. Il avait notamment accès à différents fichiers, volait des données personnelles et téléchargeait des millions d’images à caractère pornographique et pédophile.

Phillip Durachinsky âgé de 28 ans est accusé d'avoir utilisé un logiciel malveillant connu sous le nom de «Fruitfly» pour filmer subrepticement les gens en prenant secrètement le contrôle de leur caméra et de leur microphone, a annoncé le ministère américain de la Justice.

Selon l'acte d'accusation, de 2003 à début 2017, le hacker a recueilli des données provenant de milliers d'ordinateurs appartenant à des particuliers, des entreprises, des écoles, à un service de police et au ministère américain de l'Énergie.

Il a recueilli une grande variété d'informations, y compris des dossiers bancaires, des photographies. Le virus lui a également permis d'intercepter les données provenant du clavier ainsi que d'activer à distance les caméras et les microphones pour faire des enregistrements audio et vidéo.

Grâce au malware, Phillip Durachinsky a aussi téléchargé sur l'ordinateur de l'une de ses victimes des millions d'images pornographiques, y compris de la pornographie avec des enfants.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
espionnage, hackers, caméra, informatique, laptop, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook