Ecoutez Radio Sputnik
    Mars

    Des scientifiques indiquent les meilleurs endroits pour construire des bases sur Mars

    © REUTERS / NASA/JPL-Caltech
    Sci-tech
    URL courte
    114

    Des planétologues ont découvert huit importants gisements superficiels de glace dans les latitudes moyennes et prépolaires de Mars qui contiennent suffisamment d’eau pour pouvoir construire des bases et commencer l’exploration du passé de la planète rouge.

    Intrigués par le phénomène de la disparition de l'eau sur Mars, des planétologues mènent des recherches avancées pour tenter de résoudre l'énigme de la planète rouge. La découverte faite par des spécialistes de l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) pourrait dans l'avenir faire la lumière sur ce problème, rapporte la revue spécialisée Science.

    Ainsi, au bout de trois ans d'observations, le chercheur d'USGS, Colin Dundas et ses collègues ont constaté que la plupart des «océans» disparus de la surface martienne pourrait se cacher à une faible profondeur et ne se serait pas volatiliser dans l'espace comme considéré auparavant.

    Ayant examiné des changements de l'apparence de Mars durant ces trois années, l'équipe de Dundas a réussi à découvrir huit importants gisements superficiels de glace qui ont été dévoilées par le vent et d'autres phénomènes naturels.

    «Les réserves superficielles de glace que nous avons découvertes pourraient, probablement, avoir commencé leur existence par des dépôts de neige qui se sont entassés sous formes de glaciers géants qui sont actuellement cachés sous une couche de deux mètres ‘de ciment' de poussière gelée. Le fait que ces glaciers se trouvent à une petite profondeur les rendent attractifs pour de futurs voyageurs ainsi que pour l'exploration de l'histoire climatique de Mars», écrit Colin Dundas.

    Parmi ces huit gisements, sept se trouvent dans des cratères sans nom sur le plateau de Prométhée, dans l'hémisphère sud de Mars, tandis que le huitième est situé dans le cratère Milankovic dans l'hémisphère nord de la planète rouge.

    D'après les scientifiques, chaque gisement de glace fait quelques kilomètres de long et possède une épaisseur entre 100 et 130 mètres ce qui prouve l'existence de réserves d'eau importantes.

    Les chercheurs estiment que l'étude plus avancée de ces gisements aidera à comprendre comment Mars s'est transformée en une planète dépourvue de vie et d'eau.

    Lire aussi:

    L'eau sur Mars, ressource pour de futures missions humaines?
    Un réservoir d’eau mystérieux découvert sur Mars
    Les glaciers de l'Antarctique fondent de toute part
    Tags:
    chercheurs, recherche, science, eau, planète, Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik