Ecoutez Radio Sputnik
    les dents

    Des plombages «à perpétuité», désormais une réalité?

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    10126

    Pour lutter contre les caries, un nouveau type de plombage a été inventé par des chercheurs canadiens, permettant de protéger les dents pendant plusieurs années.

    Des chercheurs canadiens ont mis au point un nouveau type de plombage protégeant les dents contre les attaques de microbes grâce à des nanoparticules d'antibiotiques incorporées dans le plombage, annonce la revue Nature Communications.

    «Les nanoparticules farcies d'antibiotiques transforment le plombage en une première ligne de défense contre les microbes qui provoquent les caries.Auparavant, ces mélanges ne duraient que quelques semaines. Nous avons réussi à trouver une combinaison de médicaments et de nanoparticules de silice qui permettra de protéger les dents pendant plusieurs années», a déclaré Ben Hatton de l'Université de Toronto.

    Selon lui, une équipe de chimistes ont décidé de remplir le plombage de médicaments tuant les microbes. Mais le problème s'est avéré compliqué, car les médicaments partaient trop vite. Cela s'expliquait par le processus de fabrication des plombages. D'abord, on fabriquait les nanoparticules qui représentent des sphères vides ou poreuses de silice et d'autres matières chimiques neutres, ensuite ont les remplissait de médicaments. Dans la plupart des cas, les antibiotiques ne se déposent qu'à la superficie des nanoparticules.

    Les chimistes canadiens ont réussi à surmonter cette difficulté, en mettant au point une technologie qui permet de bourrer les nanoparticules d'antibiotiques. La teneur en médicaments dans les nanoparticules a été multipliée par 50, ce qui permet d'affirmer que les plombages ainsi fabriqués pourront servir pendant de très nombreuses années.

    Lire aussi:

    Les États-Unis émettent un mandat de saisie pour le pétrolier iranien Grace 1 libéré par Gibraltar
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Les personnes ayant entouré Macron lors d’un «bain de foule» s’étaient d’abord inscrites via le site de l’Élysée
    Tags:
    dents, nanoparticules, antibiotiques, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik