Ecoutez Radio Sputnik
    NGC 1559

    Hubble prend en photo l'une des galaxies les plus isolées de l'Univers

    CC BY 3.0 / ESO / Colour-composite image of the spiral galaxy NGC 1559 in the Reticulum constellation
    Sci-tech
    URL courte
    392

    Des photos de la galaxie NGC 1559 dans la constellation du Réticule, dans l'hémisphère sud, ont été prises par Hubble, a annoncé le site de l'observatoire spatial.

    Le télescope Hubble a réussi à obtenir des photos de la galaxie NGC 1559 de la constellation du Réticule, l'une des galaxies les plus proches de nous et des plus isolées dans l'Univers observable, a annoncé le site du télescope.

    Les cosmologistes estiment aujourd'hui que la matière n'est pas répandue uniformément dans l'Univers, mais qu'elle forme une sorte de toile composée de matière visible et de matière noire qui sont divisées par d'énormes «déserts» spatiaux. Ces amas et ces vides sont le résultat d'une sorte d'«écho» du Big Bang qui n'a pas distribué la matière uniformément dans les premiers instants de l'existence de l'Univers.

    Les scientifiques discutent toujours de la quantité de matière que contient cette toile, car Hubble a montré que la masse de matière dans les rayons de la toile et dans l'espace entre eux était deux fois moins importante qu'elle ne devrait l'être selon les calculs théoriques. Mais où est passée cette matière qui «manque»?

    Dans ce contexte, les astronomes s'intéressent aux galaxies se trouvant en dehors de la toile. En les observant, ils veulent évaluer la quantité de matière que contient le vide entre les rayons et comprendre si c'est suffisant pour expliquer cette «disparition».

    Un exemple en est la galaxie NGC 1559 située dans la constellation du Réticule, éloignée de la Voie lactée d'environ 50 millions d'années-lumière. Elle ressemble d'après sa forme à notre galaxie, mais NGC 1559 est 100 fois plus petite d'après ses dimensions et sa masse.

    À la différence de nombreuses de ses voisines dans la Voie lactée, NGC 1559 n'est pas une «galaxie morte», car elle donne naissance à des dizaines de nouveaux astres tous les ans. Ainsi, quatre supernovas s'y sont allumées au cours des dernières années. Les scientifiques espèrent préciser la composition chimique de NGC 1559 et comprendre si elle diffère des galaxies voisines, notamment de la Voie lactée qui est elle aussi une galaxie isolée née en dehors de la «toile spatiale».

    Lire aussi:

    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Une nouvelle tentative de coup d’État déjouée au Venezuela
    La canicule fait ses premiers morts en France
    Tags:
    constellation, galaxie, espace, Hubble, Big Bang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik