Sci-tech
URL courte
29346
S'abonner

Le Soleil pourrait émettre moins de rayonnements d’ici à 2050, en raison de la période de «grand minimum» qu’il traversera, avertissent des scientifiques américains.

Le Soleil pourrait se ternir et devenir moins actif vers le milieu du siècle, ont conclu des astronomes de l'Université de Californie, à San Diego, dans une étude décrite sur Phys.org.

Le refroidissement du Soleil serait le résultat de ce que les scientifiques appellent le grand minimum, un événement périodique au cours duquel le magnétisme du Soleil diminue, tandis que les taches solaires se forment plus rarement et que moins de rayons ultraviolets atteignent la surface de la Terre.

Selon les chercheurs, un tel événement se produit à intervalles irréguliers par des fluctuations aléatoires liées au champ magnétique de notre étoile. Des observations sur 20 ans ont permis de prédire l'affaiblissement du rayonnement du soleil d'ici à 2050.

Il existe un cycle de 11 ans durant lequel les rayons ultraviolets du soleil atteignent leur maximum et décroissent en raison de l'activité des taches solaires. Au cours du «grand minimum», le rayonnement ultraviolet diminue de sept pour cent supplémentaires au-delà du point le plus bas de ce cycle, explique l'équipe dans la publication parue dans l'Astrophysical Journal Letters.

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth, dont le directeur, en détention
Tags:
astronomie, Soleil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook