Ecoutez Radio Sputnik
    Artificial intelligence

    Pas à pas, la Chine expulse les USA de l’arène de l’intelligence artificielle

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    5213

    Le développement de l’intelligence artificielle, c’est le champ de bataille des géants de la technologie. Bien que les États-Unis soient un pionnier indiscutable en la matière, la Chine sonne déjà le glas au leadership individuel des Américains en termes d'investissements, d’études et d’innovations. Voici quelques indices à ce sujet.

    La Conférence de l'Association internationale pour le développement de l'intelligence artificielle (AAAI) rassemble chaque année les meilleurs «esprits» du monde dans ce domaine. En 2017, les statistiques ont mis en avant un fait surprenant: selon les calculs des chercheurs de l'Université de Toronto, 23% de tous les travaux scientifiques présentés à la conférence ont été écrits par des auteurs chinois.

    À titre de comparaison, en 2012, seulement 10% des travaux sont sortis de la plume de chercheurs Chinois. Bien qu'en 2017, 34% des recherches dans le domaine aient été réalisées par des scientifiques américains, leur part était de 41% pour la même période en 2012.

    Actuellement, le potentiel scientifique américain occupe la première place mondiale, mais la Chine est également à l'avant-garde, a déclaré Liu Ying, chercheur auprès de l'Institut financier de l'Université populaire de Chine.

    «Il nous reste encore une importante marge de progression, bien que les chiffres indiquent que nous nous développons très rapidement. La contribution chinoise à la R&D mondiale a atteint 21%. De plus, les innovations scientifiques et techniques ont assuré 53% de la croissance de l'économie nationale l'année dernière. Le modèle chinois de croissance économique a été transformé. Nous ne dépendons plus autant des exportations et des investissements. Et nous nous appuyons plus sur la demande intérieure et les innovations scientifiques et techniques. Même si nous sommes toujours à la traîne par rapport aux États-Unis dans de nombreux domaines, nous sommes déjà des leaders mondiaux dans certains secteurs scientifiques et technologiques», a souligné le chercheur à Sputnik.

    Même si la Chine est toujours en deuxième position dans les recherches sur l'intelligence artificielle, le pays augmente constamment son potentiel scientifique et deviendra le leader incontesté dans ce domaine au cours des prochaines années, ont conclu les scientifiques canadiens.

    Les autorités chinoises ont de grands projets pour le développement de l'industrie de l'intelligence artificielle. Selon le «Programme pour le développement de l'intelligence artificielle de la nouvelle génération», l'industrie chinoise de l'IA représentera 22,8 milliards de dollars jusqu'en 2020, 60 milliards en 2025 et 150 milliards de dollars en 2030. D'ores et déjà, certaines technologies chinoises, comme par exemple la reconnaissance faciale, sont considérées comme les plus avancées au monde.

    Bien que les États-Unis soient un pionnier indiscutable dans ce domaine, la Chine a un autre avantage majeur: le plus grand marché intérieur du monde. Plus il y a de données injectées dans la base de l'intelligence artificielle, plus elle devient intelligente. Aucun autre pays ne peut fournir un aussi vaste échantillon de données que la Chine, où plus de la moitié de la population (752 millions de personnes, ou deux fois la population US) utilise l'internet mobile. 84% d'entre eux utilisent régulièrement les paiements mobiles. Ainsi, les personnes laissent dans leur vie quotidienne des «empreintes digitales» qui aident à développer l'intelligence artificielle.

    Dans le domaine de la recherche sur l'intelligence artificielle en Chine, il existe trois géants technologiques: Baidu, Alibaba et Tencent. Avec ces trois entreprises, le ministère chinois des Sciences et de la Technologie a formé un premier groupe de travail pour développer des technologies d'intelligence artificielle de nouvelle génération. Baidu est responsable des voitures autonomes, Alibaba des villes intelligentes, Tencent de la vision par ordinateur. Les géants technologiques, en raison de l'ampleur de leurs activités, peuvent immédiatement introduire de nouveaux développements sur l'intelligence artificielle dans divers domaines de la vie quotidienne.

    Il reste un dernier point important: les scientifiques talentueux du monde entier sont les bienvenus en Chine. Auparavant, la Californie était le centre d'attraction. Mais de plus en plus de spécialistes qualifiés d'Intel, de Microsoft ou de Google se déplacent en Chine. Selon la revue Nature, les scientifiques des centres de recherche de la société Tencent peuvent percevoir un salaire annuel de 1 million de dollars.

    Selon les estimations du ministère de la Science et de la Technologie en 2016, la Chine a besoin de 5 millions d'experts dans le domaine de l'intelligence artificielle pour développer activement cette industrie. Apparemment, la question de la pénurie de personnel sera bientôt résolue.

    Lire aussi:

    La Chine réussira-t-elle à créer l’intelligence artificielle «la plus intelligente»?
    Intelligence artificielle: Moscou et Pékin «en passe de devancer les systèmes américains»
    Les médias US préoccupés par les robots russes et chinois
    Tags:
    intelligence artificielle, développement, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik