Ecoutez Radio Sputnik
    beauté

    Le secret de l’apparition des rides dévoilé grâce à cette nouvelle technologie 3D

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    0 90

    Pour comprendre au mieux le mécanisme de l’apparition des rides et pouvoir combattre d’une manière plus efficace le vieillissement, une équipe internationale de chercheurs a décidé de reconstruire ce processus en modèle 3D.

    Une équipe de chercheurs britanniques de l'Université de Southampton avec leurs collègues américains et sud-africains ont décidé de reconstruire le processus d'apparition des rides en 3D afin de mieux comprendre quels moyens seraient les plus efficaces pour lutter contre elles, peut-on lire dans le communiqué publié à l'issu de la recherche.

    Au cours de leurs recherches, les auteurs ont examiné différents types de peau. Ayant étudié différents modèles, ils ont constaté que ce n'est pas l'activité faciale ou la perte du collagène qui jouent toutes les deux un rôle important dans l'apparition des rides mais la quantité d'eau dans la peau d'un individu.

    Avec le temps, la couche supérieure de cellules mortes, épaisse de 10-20 micromètres devient plus sèche ce qui fait apparaître les premières rides, appelées pattes d'oie.

    De plus, l'environnement laisse également son impact sur l'état de la peau. Par exemple, le processus de formation des rides s'accélère si une personne reste longtemps dans des endroits trop secs, comme des chambres bien chauffées ou lors d'un vol longue-distance.

    «La couche supérieure de notre peau est principalement composée de cellules mortes, reliées par des lipides. À part ses fonctions physiologiques de barrière biochimique, cette couche très fine joue un rôle crucial dans la détermination des caractéristiques des micro rides, même chez des jeunes», explique Georges Limbert, l'un des auteurs de la recherche.

    Par ailleurs, M.Limbert précise qu'au fur et à mesure que baisse la qualité de l'hydratation de la peau, cette couche devient plus dure et donc, comme conséquent, plus sèche. Lorsque ce phénomène se produit, les petites rides à la surface, provoquées par des actions très simple des muscles de la mimique, par exemple sourire, deviennent plus profondes.

    De plus, il suffirait, selon les chercheurs, de passer quelques heures dans une salle avec de l'air sec et avec une activité faciale fortement prononcée pour que des rides deviennent beaucoup plus visibles qu'avant.

    Les scientifiques supposent qu'en se basant sur leur modèle, il serait possible de développer de nouvelles méthodes visant à traiter des rides de différents types.

    «Les principes mécaniques de base qui prédéterminent la morphologie et les modèles de rides sont indispensables pour évaluer et, en définitive, pronostiquer comment la peau coopère avec l'environnement», a conclu M.Limbert.

    Lire aussi:

    Les sept produits qui ralentissent le vieillissement
    Des scientifiques relèvent un nouveau danger de la vie en mégapole
    Régénérer facilement des tissus biologiques n’est plus de la science-fiction (vidéo)
    Tags:
    chercheurs, santé, science, beauté
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik