Ecoutez Radio Sputnik
    L’OMS en dit plus sur la «maladie X» qui pourrait menacer l'humanité

    L’OMS en dit plus sur la «maladie X» qui pourrait menacer l'humanité

    © AP Photo / Boris Grdanoski
    Sci-tech
    URL courte
    9326

    Dans sa dernière liste des maladies prioritaires, l'Organisation mondiale de la santé a ajouté un nouvel agent pathogène mystérieux, connu seulement sous le nom de «maladie X», comme l'une des maladies qui menace l'humanité.

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dressé la liste des maladies qui peuvent affecter la planète entière, dont le virus Zika, la fièvre de Lassa, le SRAS et le virus Ebola, ayant fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest entre 2013 et 2016.

    Parmi les maladies qui pourraient représenter un danger international figure pour la première fois une certaine «maladie X». Selon l'OMS, cette pathologie n'existe pas encore mais elle pourrait cependant être à l'origine d'une épidémie à n'importe quel moment.

    «Cela peut sembler étrange d'ajouter une ‘maladie X' mais le but est de s'assurer que nous préparons et planifions la flexibilité en termes de vaccins et de tests diagnostiques», a expliqué dans une interview au Telegraph John-Arne Rottingen, conseiller scientifique à l'OMS

    «Nous voulons développer des plateformes prêtes à l'emploi étant en mesure de traiter n'importe quelle maladie; des systèmes qui nous permettront de produire des contre-mesures à grande vitesse», a-t-il poursuivi.

    Alors que M. Rottingen estime que la «maladie X», lorsqu'elle arrivera, sera probablement une «maladie zoonotique» — c'est-à-dire une maladie propre aux animaux qui pourrait ensuite être transmise à l'Homme — une guerre bactériologique mortelle ne peut pas non plus être exclue.

    «La biologie synthétique permet la création de nouveaux virus mortels. C'est aussi le cas lorsque vous avez une nouvelle maladie, il n'y a pas de résistance dans la population et cela signifie qu'elle peut se propager rapidement», a-t-il poursuivi.

    En fin de compte, l'OMS a déclaré que chacune des huit maladies figurant sur sa liste prioritaire présentait des «risques majeurs pour la santé publique» et nécessitait des efforts supplémentaires de recherche et de développement, notamment en matière de surveillance et de diagnostic.

    Lire aussi:

    Une nouvelle épidémie mondiale pourrait anéantir l'humanité
    Une nouvelle épidémie d'Ebola déclarée dans le nord-est du Congo
    Déclenchée aujourd’hui, cette pandémie pourrait tuer 900 millions de personnes
    Tags:
    virus, santé, médecine, danger, maladie, OMS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik