Sci-tech
URL courte
15727
S'abonner

«Lire» les souvenirs d’une personne après sa mort serait désormais possible, à en croire des chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem.

Après avoir mené une série d'expériences sur des souris, une équipe de chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem est parvenue à la conclusion qu'il serait possible d'avoir accès à la mémoire d'une personne même après son décès, rapporte The Daily Star.

Lors de leurs expériences sur des souris, les scientifiques leur ont fait vivre des moments agréables et désagréables. Il s'est avéré que les souvenirs de plaisir ou de douleur s'étaient formés dans le cerveau des rongeurs à l'aide de nouvelles protéines et qu'elles y ont laissé des «empreintes» différentes. Les animaux ont ensuite été euthanasiés.

Même après la mort de leurs cobayes, les chercheurs ont pu déterminer grâce à ces «empreintes» quelles émotions les souris avaient éprouvées avant de mourir avec une précision de 90%.

À l'avenir, les spécialistes espèrent pouvoir appliquer cette méthode pour «lire» les souvenirs des humains.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Présidence de Joe Biden: «Avec la Russie, il y aura un effort d’engagement»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
empreinte, mémoire, expérience, souris, souvenir, Jérusalem, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook