Ecoutez Radio Sputnik
    foudre

    Les chercheurs désignent le phénomène naturel le plus mystérieux et dangereux

    CC0 / pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    261

    Être pris dehors dans un orage, y compris à bord d’un avion, peut s’avérer extrêmement dangereux, la foudre pouvant frapper à tout moment d’une façon aléatoire, mettent en garde les scientifiques du monde entier.

    «S'il y a de l'orage, il y aura aussi des éclairs. Mais prédire quand et où la foudre va frapper est presque impossible (…). Cela fait de la foudre l'un des plus grands risques pour les personnes et les biens», a indiqué à la chaîne CBS le météorologue Matt Peterson.

    En fait, ces étincelles géantes se forment dans le ciel lorsque les cristaux de glace se frottent les uns contre les autres, a-t-il rappelé. Ce frottement provoque la formation de charges à l'intérieur d'un nuage orageux, ce qui «alimente» le nuage et l'atmosphère dans son intégralité comme une batterie. Ensuite, l'énergie se libère de diverses façons.

    «La plupart des éclairs que vous voyez se situent entre la charge négative dans la partie centrale de la tempête et le sol chargé positivement», a précisé John Jensenius, spécialiste du National Weather Service.

    «Vous avez peut-être entendu dire que la foudre est attirée par les objets plus élevés tels que les arbres et les bâtiments, mais en fait, les éclairs descendent aveuglément du ciel. Ils peuvent frapper n'importe où et n'importe quoi», a-t-il tenu à souligner.

    Bien que les décès par la foudre soient relativement rares en France, un homme qui jouait au paintball avec des amis près de Perpignan a été mortellement touché par la foudre lors d'un violent orage le 30 avril dernier.

    De plus, de nombreux experts estiment que la foudre représente le plus grand risque pour l'équipage et les passagers d'un avion: la vision d'une décharge frappant l'appareil peut provoquer un mouvement de panique, qui, en cas de réaction inappropriée, représente une menace pour la sécurité du vol.

    Selon les statistiques, la foudre frappe plus souvent les avions qui volent dans des cumulus à une altitude comprise entre 2 et 5,5 km. Les avions en vol provoquent parfois eux-mêmes des décharges dans les nuages électrifiés. On estime que les avions légers sont moins soumis aux coups de foudre en raison de leur taille.

    Les incidents graves liés aux coups de foudre se comptent sur les doigts de la main. Le dernier remonte à janvier 2014, quand un avion léger d'Intan Angkassa Air s'était écrasé dans l'est de l'Indonésie après avoir été touché par la foudre. La catastrophe avait fait quatre morts.

    L'accident le plus grave provoqué par un éclair s'est produit en 1963: la décharge avait provoqué l'explosion dans les airs d'un Boeing 707 de la compagnie Pan American.

    Lire aussi:

    La météo apocalyptique à Moscou fait penser à ses habitants à rentrer à la nage (images)
    La veille de l’été, il neige dans cette ville russe (photos)
    Que la lumière soit! Moscou dans le Top-5 des villes les plus illuminées du monde
    Tags:
    foudre, orage, nature, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik