Sci-tech
URL courte
11461
S'abonner

Un matériel réfractaire avec une température de fusion record a été élaboré par des scientifiques russes. Ce matériel pourra être largement utilisé dans les branches industrielles avancées, estiment les spécialistes.

Des scientifiques de l'Université fédérale d'Extrême-Orient et de l'Académie de sciences de l'Extrême-Orient ont élaboré un matériel réfractaire avec une température de fusion record.

Aujourd'hui, c'est le carbure de tantale-hafnium (Ta4HfC5) avec une température de fusion de 4.200 degrés Kelvin qui détient le record.

Néanmoins, comme l'a indiqué à Sputnik le représentant de l'Université fédérale d'Extrême-Orient, le nouveau matériel serait en mesure de battre ce record de 200 degrés Kelvin.

L'échantillon pur a été conçu dans des conditions extrêmes de la fusion de poudres de carbure d'hafnium et de nitrure d'hafnium.

Les spécialistes soulignent que ce nouveau matériel pourra être utilisé dans l'énergie de fusion ainsi que dans l'industrie spatiale et aéronautique.

«Nous sommes convaincus que ce nouveau matériel sera largement utilisé dans les branches industrielles avancées. Pour l'heure, nous avons l'objectif d'optimiser le processus et d'étudier de manière approfondie les transformations à l'état solide qui ont lieu lors de la fusion», a communiqué Ivan Tananaev, directeur du département académique des technologies nucléaires de l'Université fédérale d'Extrême-Orient.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Voici pourquoi WhatsApp n’est pas utilisé par les hauts responsables de l’Onu
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Une course-poursuite avec des lanceurs d’œufs vire au drame en Charente-Maritime
Tags:
fusion, chercheurs, science, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik