Ecoutez Radio Sputnik
    Lancement de Queqiao (archives)

    Première: un satellite relais chinois atteint le point L2 sur la face cachée de la Lune

    © AP Photo/ Cai Yang/Xinhua via AP
    Sci-tech
    URL courte
    10371

    Pour la première fois de l’histoire, un satellite de communication s’est installé au Point de Lagrange L2 sur la face cachée de la Lune pour assurer ensuite le relais avec la mission chinoise Chang'e 4 dont le début est prévu pour fin 2018.

    Le satellite chinois Queqiao a atteint jeudi avec succès le Point de Lagrange L2 situé sur la face cachée de la Lune, devenant le premier satellite terrien fonctionnant sur cette orbite de halo, a annoncé l'Administration spatiale nationale chinoise.

    ​Le satellite artificiel Queqiao («pont des pies») qui doit servir de relais de communication pour la sonde lunaire chinoise de la mission Chang'e 4 a été lancé le 21 mai depuis la Chine.

    Le Point de Lagrange L2 se trouve à 65.000 km de la Lune. Des experts chinois ont conçu plusieurs antennes pour le satellite relais, dont une en forme de parapluie de 5 m de diamètre qui s'ouvrira dans l'espace après la séparation du satellite de la fusée porteuse, selon l'agence Chine nouvelle. Un satellite relais est un type de satellite de communications offrant des services de transmission des données, d'observation et de contrôle à d'autres vaisseaux.

    Chang'e 4 doit être lancé fin 2018.

    Lire aussi:

    Bientôt dans vos assiettes du riz sino-sélénite?
    Les manœuvres d'un satellite russe provoquent une réaction nerveuse de l'Occident
    La Corée du Nord bientôt une puissance spatiale?
    Tags:
    espace, satellite, Chang'e-4, Queqiao, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik