Sci-tech
URL courte
1330
S'abonner

Le ministère de la Santé de la région de Moscou annonce que des chercheurs ont mis ont point un nouveau traitement de photo-immunothérapie destiné à soigner le cancer des ganglions lymphatiques et à éviter ainsi de recourir à la chimiothérapie.

Des scientifiques de l'Institut régional de recherche clinique de Moscou M. F. Vladimirsky procèdent aux essais thérapeutiques de la photo-immunothérapie qu'ils appliquent au traitement du lymphome. Ils espèrent que cette nouvelle approche remplacera la chimiothérapie, traitement efficace mais aux effets secondaires importants.

«La nouvelle méthode de traitement du lymphome en Russie, la photo-immunothérapie, est en phase d'essais cliniques à l'Institut régional de recherche clinique de Moscou M. F. Vladimirsky», a déclaré Dmitri Markov, ministre de la Santé de la région de Moscou.

Ce traitement consiste à prélever au patient ses cellules immunitaires, à les faire incuber pendant 24 heures et à les lui réinjecter. Il permet d'augmenter l'efficacité de la réponse immunitaire des dizaines de fois. La tumeur est détruite sans effets secondaires. Par ailleurs, la nouvelle méthode de traitement n'affecte pas les cellules saines.

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
cancer, essais cliniques, chercheurs, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook