Sci-tech
URL courte
11368
S'abonner

Ce n’est pas un secret que la nourriture et les boissons consommées peuvent avoir des effets aussi bien positifs que négatifs sur la santé d’un individu. La nutritionniste moscovite Anna Gontcharova a expliqué à Sputnik comment cette règle s’appliquait au café.

Malgré le fait que 8% de la population mondiale ne digère pas le café pour des raisons génétiques, cette boisson est soit bénéfique, soit neutre pour la plupart des gens, a indiqué le médecin russe Anna Gontcharova dans une interview accordée à Sputnik.

«Quant à ces 8%, ils ne se sentent pas bien après avoir bu du café et souffrent de nausées, d'une tachycardie, de maux de tête et de sensations de vertige», a-t-elle poursuivi.

Concernant la consommation simultanée de café et de cigarettes, la nutritionniste a expliqué que cette combinaison renforçait le transit intestinal et pourrait ainsi mener en cas de consommation abusive à des effets dyspepsiques, à savoir nausée, douleurs abdominales et diarrhée.

En outre, le médecin a rappelé que le café était un stimulant par excellence grâce à la caféine qu'il contient.

«Cependant, l'effet s'inverse si on combine le café avec l'alcool et certains traitements thérapeutiques, si bien que certains d'entre nous dorment mieux après avoir vu quelques tassés de cafés», a-t-elle tenu à souligner. 

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
santé, café, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook