Ecoutez Radio Sputnik
    Ransomware attacks global IT systems

    Attention! Windows a détecté un virus impossible à supprimer

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    Sci-tech
    URL courte
    252249

    Les utilisateurs du système d'exploitation Windows ont été attaqués par un virus impossible à supprimer sous couvert du programme All-Radio 4.27 Portable. Pour la première fois, des informations sur le virus sont apparues sur le forum Malwarebytes.

    Les utilisateurs de Windows du monde entier ont commencé à détecter sur leurs ordinateurs un programme malveillant nommé All-Radio 4.27 Portable qui contient un virus impossible à supprimer. Pour la première fois, des messages sur ce virus sont apparus sur le forum Malwarebytes, comme le rapporte Bleepingcomputer.

    Les utilisateurs ont essayé avec diligence de se débarrasser du virus mais ils n'ont pas trouvé le mécanisme pour le supprimer.

    Officiellement, le programme de production russe All-Radio 4.27 Portable est un lecteur universel gratuit qui permet d'écouter de la musique et de regarder la télévision. Les pirates, pour l'heure inconnus, ont réussi à contrefaire l'original et à distribuer des logiciels infectés.

    Les experts de BleepingComputer ont noté que la plupart des utilisateurs ont signalé l'apparition du programme après le téléchargement de certains activateurs de produits Microsoft. Après analyse, ils ont découvert que sous les types de «clés», les victimes recevaient un paquet publicitaire, qui est à l'origine de l'infection. Parmi les infections possibles on compte les programmes de «mining», les bombes logiques, divers chevaux de Troie, ainsi que les rootkits qui dissimulent des virus.

    À en juger par la nature du logiciel, les pirates informatiques qui ont créé ce virus vont construire leur entreprise sur ce schéma d'infection. Les experts ont mis en garde contre l'utilisation de programmes activateurs, car ils peuvent être infectés par des virus.

    Lire aussi:

    Avec la mise à jour de Google Chrome, les hackers s’arment d'une terrible «download bomb»
    Les experts belges savent d’où provient le virus Petya
    Un nouveau cheval de Troie fatal aux smartphones
    Tags:
    ordinateur portable, piratage, virus informatique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik