Sci-tech
URL courte
7281
S'abonner

À l’issue d’une étude longue de 16 ans, des scientifiques chinois sont arrivés à la conclusion qu’une consommation régulière de poisson et d’autres aliments riches en acides gras oméga-3 polyinsaturés pourrait augmenter considérablement l’espérance de vie.

Selon une étude menée par des scientifiques chinois, la consommation d'aliments contenant beaucoup d'acides gras oméga-3 conduit à la diminution du taux de mortalité. Ils ont observé le régime alimentaire de plus de 240.000 hommes et 180.000 femmes pendant 16 ans, informe la revue Journal of Internal Medicine. Toutes les personnes examinées ont consommé une petite quantité de poisson chaque jour.

Les recherches ont expliqué que chez les hommes qui ont mangé régulièrement du poisson, le risque d'avoir une maladie cérébro-vasculaire est de 10% inférieure que chez ceux qui ne mangent pas assez d'oméga-3. Quant au risque de contracter une maladie du foie, il baisse de 37%.

Chez les femmes, la consommation de ces aliments réduit de 38% le risque de maladie d'Alzheimer.

Les scientifiques ont également supposé que la consommation régulière de poisson avait des effets bénéfiques contre les maladies oncologiques et maladies respiratoires aiguës. Mais ils soulignent que, lorsqu'il subit un traitement thermique, le poisson perd ses caractéristiques bénéfiques.

Les oméga-3 sont présents en grande quantité aussi dans les graines de lin, la pomme de terre, les algues et en quantité plus modérée dans l'épinard et certains animaux marins.

Lire aussi:

Benjamin Griveaux annonce avoir démissionné de l’Assemblée nationale
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Le paradoxe Erdogan: le «sauveur» de la Palestine qui a besoin d’Israël
Sortie de l'état d'urgence et pass sanitaire: l'Assemblée adopte finalement le texte
Tags:
recherches, alimentation, science, santé, poisson, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook