Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream. Image d'illustration

    La Russie a mis au point un acier qui doublera la durée de service des oléoducs

    © Sputnik . Serguei Guneyev
    Sci-tech
    URL courte
    Technologies Made in Russia (136)
    0 180

    Un nouvel alliage d'acier pour les oléoducs, qui permettra de réduire les risques écologiques de la production pétrolière, a été mis au point par les chercheurs de l'Université nationale de science et de technologie MISiS conjointement avec la compagnie Severstal et le Centre de recherche sidérurgique Bardine.

    Comme l'explique le service de presse de la MISiS, cette nouvelle technologie d'obtention de produits laminés permettra de fabriquer des tuyaux industriels résistant à la corrosion et présentant des caractéristiques d'exploitation améliorées. Les ingénieurs ont l'intention d'obtenir un brevet international dès cette année, et comptent fournir à terme des garanties pour au moins doubler la durée de service des tuyaux conçus avec cette technologie.

    D'après les experts, la nécessité d'élaborer de nouvelles sortes d'acier s'explique par les particularités de la technologie d'exploitation du pétrole sur les gisements russes, car les pipelines actuels fonctionnent dans des conditions de contact permanent avec le mélange corrosif à émulsion du pétrole et des solutions salées concentrées. En raison des conditions austères, la durée de service des tuyaux avoisine deux ans, ce qui peut provoquer des incidents imprévisibles sur les sites pétroliers.

    Plusieurs concepts d'acier prometteurs ont été mis au point à l'heure actuelle. Une série de coulées expérimentales a été organisée, ainsi que la fonte d'un lot d'essai dans les entreprises de Severstal. Les échantillons du nouvel alliage "Severkor" ont passé avec succès les tests de corrosion. De plus, les spécialistes préparent le lancement d'essais industriels d'envergure d'un oléoduc fabriqué à partir du nouvel acier sur des gisements pétroliers en Sibérie occidentale.

    "Notre technologie de production laminée pour fabriquer des tuyaux industriels pétroliers à joint longitudinal assure une résistance accrue à la corrosion et au froid", déclare Alexandre Komissarov, co-développeur du projet et chercheur à la MISiS. D'après lui, l'objectif principal consistait à développer de nouvelles méthodes d'addition (ajout d'additifs dans la composition des matériaux pour améliorer les propriétés du matériau principal) assurant la composition structurelle nécessaire de l'acier pour la production laminée et en rouleau.

    Pour obtenir les propriétés nécessaires, les chercheurs ont calculé les conditions d'une micro-addition complexe de l'alliage d'acier avec des éléments comme le chrome, le cuivre et le nickel. Les scientifiques ont expliqué que l'introduction de ces métaux à l'acier liquide permettait de réguler la composition des ajouts corrosifs actifs non métalliques dans l'acier, réduisant ainsi leur impact négatif sur ses propriétés.

    Selon les estimations de ses concepteurs, la nouvelle marque d'acier Severkor permettra de réduire significativement les risques écologiques et les frais d'exploitation liés à la production de pétrole, notamment sur les gisements difficiles d'accès en Sibérie occidentale où la réparation et le remplacement des tuyaux sont compliqués par les conditions d'acheminement, et la composition des hydrocarbures explique le niveau élevé d'usure corrosive. De plus, la production des tuyaux par la soudure permet de réduire leur coût et d'améliorer l'efficacité de la production pétrolière.

    "Les exigences élevées en matière de pureté de l'acier et d'homogénéité de la structure, couplées à ce concept unique d'addition, ont demandé de régler des questions technologiques complexes et en partie controversées", explique Evgueni Fedotov, responsable de la direction Développement technique et qualité de Severstal. "Les résultats des essais en laboratoire ont montré que la bonne solution a finalement été trouvée", conclut-il.

    Dossier:
    Technologies Made in Russia (136)

    Lire aussi:

    Des chercheurs ont mis au point un nouvel alliage pour l'aviation et la cosmonautique
    USA-Chine: les risques d’une «guerre de l’acier» augmentent
    Nouvel alliage pour l'aviation et la cosmonautique mis au point par des chercheurs russes
    Tags:
    technologies russes, métaux, acier, Université nationale de technologie et de recherche (MISIS), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik