Sci-tech
URL courte
240
S'abonner

Les hommes réagissent plus vite au régime allégé en calories et perdent du poids plus facilement que les femmes, selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l'université de Copenhague.

L'organisme masculin répond plus vite à la baisse du nombre de calories dans la nourriture et perd plus rapidement du poids que les femmes ayant le même régime. Des scientifiques ont présenté leurs hypothèses dans un article paru dans la revue Diabetes, Obesity and Metabolism.

«Même en tenant compte de la différence de masse initiale, nos observations ont prouvé qu'un régime alimentation similaire était plus bénéfique aux hommes qu'aux femmes. En même temps, ils ont tous réussi à perdre un dixième de leur poids, ce qui les a aidés à éviter le développement du diabète et à normaliser leur métabolisme», a expliqué Pia Christensen de l'université de Copenhague.

Christensen et ses collègues ont fondé leurs hypothèses en analysant comment la réduction de calories avait influencé la santé de 2.000 participants souffrant d'obésité et souhaitant maigrir. Pendant huit semaines, les scientifiques ont donné à manger aux hommes et aux femmes des briquettes alimentaires spéciales, dont le nombre total de calories était proche du minimum admissible par jour, près de 930 kcals. Les chercheurs ont entre-temps récolté régulièrement des échantillons de salive et de sang et ont observé si les participants respectaient le régime

En moyenne, tous les participants à l'expérience ont réussi à perdre environ 10,7 kg. Cela a suffi pour réduire le niveau de sucre dans le sang à des taux normaux et à faire disparaître les autres signes précoces du développement du diabète de type 2. Ainsi, l'analyse des données montre que les hommes réussissent à obtenir des résultats plus significatifs. Ils ont perdu environ 11,8 kg, tandis que les femmes ont réduit leurs poids en moyenne d'environ 10 kg, soit 18% de moins que les hommes.

D'autre part, d'autres changements liés à la restriction des calories étaient plus prononcés dans les corps des femmes, et tous n'étaient pas utiles. Par exemple, elles perdaient plus de masse musculaire et de graisse sous-cutanée utile.

Les scientifiques suggèrent, au vu des différences entre les organismes masculin et féminin en ce qui concerne la réduction des calories, que les diététiciens et les endocrinologues devraient élaborer des programmes de régime de perte de poids différenciés pour les hommes et les femmes.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
Tags:
diète, calories, régime alimentaire, repas, poids, hommes et femmes, médecine, alimentation, chercheurs, nourriture, santé, Danemark, Copenhague
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook