Ecoutez Radio Sputnik
    International Space Station (ISS)

    Houston, nous avons un problème: un astronaute repère un objet «organique, alien»

    © NASA.
    Sci-tech
    URL courte
    92442

    Leland Melvin, astronaute de la Nasa, a partagé une expérience inquiétante avec ses abonnés sur Twitter: en réponse à une question, il a déclaré qu’il avait un jour observé quelque chose d’«organique, alien» sortir de la charge utile.

    L'astronaute de la Nasa Leland Melvin a déclaré sur Twitter qu'il avait vu un objet «translucide, incurvé, organique» dans la zone de cargaison de son vaisseau spatial.

    Melvin a fait cette révélation en répondant à une question du blog UFO Sightings Daily, qui lui avait demandé s'il avait déjà vu un ovni. L'ingénieur spatial et ancien joueur professionnel de football américain a déclaré qu'il n'en avait pas vu dans l'espace ou sur Terre, mais a néanmoins admis qu'il avait vu quelque chose de suspect sur son vaisseau lors d'une mission.

    Cette observation inquiétante l'avait même incité à appeler ses collègues sur Terre pour leur demander ce que c'était.

    Hélas, les scientifiques basés à Houston avaient dit à Melvin et à son partenaire Randy Bresnik que la créature mystérieuse était en réalité de la glace qui s'était détachée des durites de fréon. L'astronaute en plaisante aujourd'hui: «J'étais sur le point de dire "Houston, nous avons un problème", mais sachez que tout le monde monte en régime lorsque ces mots sont lancés à partir d'un engin spatial.»

    Lorsqu'on lui a demandé s'il était possible que la Nasa ait menti au sujet de la glace pour garder l'équipage du vaisseau calme et concentré, Melvin a répondu avec enthousiasme: «On ne sait jamais.»

    Lire aussi:

    20 ans de l’ISS: ces mystères inexpliqués ou «suspects» entourant la Station (images)
    Une aurore boréale prise en photo à partir de l’espace par un astronaute de la NASA
    Fuite de fréon à bord du segment américain de l'ISS
    Tags:
    objet, astronautes, ovnis, NASA, Leland Melvin, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik