Sci-tech
URL courte
1130
S'abonner

Un groupe international de chercheurs a avancé deux hypothèses plausibles sur l’origine de la galaxie naine Segue 1, un satellite de la Voie lactée découvert il y a plus de 10 ans et qui est longtemps demeuré un mystère pour les scientifiques.

Segue 1, une galaxie-satellite de la Voie lactée pleine d'étoiles apparues peu après la formation de l'Univers, est un objet de fascination depuis sa découverte il y a environ dix ans. Les chercheurs du monde entier se disputent quant à son origine et sa position dans l'Univers.

Or, une équipe de chercheurs de l'Université de Virginie (États-Unis), de l'Université de Californie (États-Unis) et de l'Université de La Laguna (îles Canaries, Espagne) vient d'avancer deux hypothèses pour éclairer notre lanterne à ce sujet. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans la revue The Astrophysical Journal.

D'après la première hypothèse, Segue 1 aurait été un satellite d'une autre plus grande galaxie avant de «migrer» vers la Voie lactée.

Selon la seconde hypothèse, que les chercheurs considèrent comme plus plausible, Segue 1 serait un satellite errant attiré à un moment donné par la force gravitationnelle de notre galaxie.

Les scientifiques s'engagent désormais à vérifier chacune des deux hypothèses pour trancher le débat sur l'origine de ce corps céleste. 

Lire aussi:

L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Tags:
astronomie, Segue 1, La Voie Lactée, Univers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook