Sci-tech
URL courte
170
S'abonner

Un masque ancien représentant un roi maya du VIIe siècle a été découvert sur le célèbre site de Palenque, au sud du Mexique. Les chercheurs supposent qu’il pourrait s’agir du souverain maya Pacal le Grand.

Dans l'État mexicain du Chiapas, un ancien masque a été retrouvé dans un complexe architectural à Palenque, connu sous le nom d'El Palacio, relate le journal The Yucatan Times, se référant à un communiqué publié par L'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique (INAH).

Les archéologues supposent que le masque représenterait le souverain Maya du 7ème siècle K'inich Janaab 'Pakal, plus connu sous le nom de «Pacal le Grand».

Bien que les origines spécifiques de ce masque plastron soient inconnues, les chercheurs suggèrent qu'il aurait pu faire partie d'une décoration architecturale, vu son style et sa taille de grandeur nature.

D'autres objets anciens retrouvés sur le site comprennent notamment une figurine qui ressemble à une crevette de rivière et un verre avec des motifs de fleurs de lys et de poissons.

Site classé au patrimoine mondial de l'Unesco, les ruines de Palenque sont de vrais bijoux de la civilisation maya. «Palenque était à son apogée entre 500 et 700 après notre ère», explique l'Unesco sur son site internet. «L'élégance et le savoir-faire des bâtiments, ainsi que la légèreté des reliefs sculptés avec leurs thèmes mythologiques mayas, témoignent du génie créatif de cette civilisation.»

Au cœur du Guatemala actuel, l'empire Maya a atteint son apogée au sixième siècle après notre ère, selon History.com, bien que la plupart des villes de la civilisation aient été abandonnées vers 900 après notre ère.

Lire aussi:

Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Valérie Boyer: «120 agressions au couteau par jour en France, c’est monstrueux!»
Tags:
mayas, antiquité, archéologie, histoire, Palenque, Guatemala
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook