Ecoutez Radio Sputnik
    Pollution de l'air

    Et si les capacités cognitives dépendaient de la qualité de l’air?

    CC0 / Chris_LeBoutillier
    Sci-tech
    URL courte
    252

    Des scientifiques continuent à étudier l’influence des particules en suspension et des gaz polluant l’air sur le fonctionnement de notre organisme et nos capacités cognitives. Se basant sur les dernières recherches, le quotidien suisse Tages-Anzeiger souligne que ces particules affectent également notre intelligence.

    Les scientifiques continuent à mener des expériences afin de trouver un lien entre les particules polluant l'air et notre santé. En se basant sur les dernières recherches des scientifiques publiées dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, le quotidien suisse Tages-Anzeiger indique que notre intelligence est aussi affectée par des substances polluantes présentes dans l'air. 

    Une équipe de scientifiques de l'université Yale a mené une étude qui a prouvé l'effet négatif de la pollution sur notre intelligence. Les participants à cette recherche, plus de 20.000 individus, ont régulièrement passé des tests de connaissance entre 2010 et 2014 à travers la Chine. Puis les scientifiques ont comparé les résultats de ces tests avec les taux de pollution de l'air dans les 162 régions administratives concernées. 

    Et donc, en mettant en parallèle le temps d'exposition à une mauvaise qualité de l'air avec les résultats des tests, les scientifiques ont conclu que la pollution affectait nos performances cognitives. Une baisse importante des performances durant les tests concernait davantage les questions de vocabulaire que les exercices de mathématiques. 

    Malgré la différence entre la qualité de l'air dans les villes chinoises et les villes des pays occidentaux, Nino Künzli, professeur allemand en épidémiologie écologique, suppose que même en Europe les habitants sont affectés par la pollution atmosphérique, selon le Tages-Anzeiger.

    Les conclusions de cette étude donnent un aperçu important de l'effet de la pollution sur la santé humaine, car c'est la première fois que, chez un tel nombre de personnes, a été établi un lien entre pollution et baisse des performances cognitives.

    Lire aussi:

    La pollution de l'air nuit à votre santé mentale, selon une étude
    Combien d’années de vie perd-on en respirant de l’air pollué?
    Le pays où l’on respire le mieux révélé
    Tags:
    qualité de l'air, recherches, intelligence, étude, pollution, science, santé, cerveau, Europe, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik