Sci-tech
URL courte
12131
S'abonner

Alors que l’Otan considère les réseaux sociaux comme une nouvelle plate-forme de diffusion de fausses informations et de propagande, l’alliance mène une étude qui permettra aux militaires de les reconnaître sur le Web, selon RT, en se référant à un document de l’Organisation scientifique et technique de l’Otan.

L'Organisation scientifique et technique de l'Otan estime que des réseaux sociaux deviennent une nouvelle plate-forme pour mener des conflits indirects.

Afin de reconnaître la propagande et les fausses informations, l'alliance est en train de mener une étude en la matière, d'après la chaîne de télévision RT en se référant à un document intitulé «L'utilisation du cyberespace à des fins de renseignement».

«L'Otan doit comprendre ce nouveau type de menace, comment s'en protéger et comment utiliser les informations opérationnelles collectées dans le cyberespace», indique le texte.

Comme l'expliquent les analystes, les plates-formes internet sont activement utilisées pour diffuser des fausses informations et de la propagande. À titre d'exemple, les experts citent les militants de l'organisation terroriste Daech*, recourant aux réseaux sociaux pour recruter leurs partisans.

 *Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
désinformation, renseignement, OTAN, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook