Sci-tech
URL courte
390
S'abonner

Un fabricant de médicaments de New Haven (Connecticut, USA) et un centre de recherche associés à Hamden ont procédé au nouvel essai clinique d’un médicament visant à ralentir le développement de la maladie d’Alzheimer.

La société américaine Biohaven Pharmaceuticals, épaulée par la Alzheimer's Disease Cooperative Study de l'Université de Californie à San Diego, est en train de tester un nouveau médicament qui pourrait révolutionner le traitement de la maladie d'Alzheimer, relate le journal local Hartford Courant.

Il s'agit en l'occurrence du troriluzole, conçu spécialement pour aider les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer aux stades léger et modéré.

D'après la société, le médicament est basé sur un autre médicament, le riluzole, le premier médicament approuvé par l'US Food and Drug Administration il y a plus de 20 ans.

Comme le riluzole, le troriluzole a un impact sur les substances que les cellules nerveuses du cerveau utilisent pour communiquer entre elles. Cela aide notamment à protéger contre la neurodégénérescence des cellules nerveuses. Le troriluzole est un précurseur médicamenteux du riluzole, c'est-à-dire qu'il est inactif jusqu'à ce qu'il soit converti en médicament actif pendant la digestion.

L'Université de Yale prévoit également de participer à l'étude.

Lire aussi:

«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Deuxième nuit d'émeutes aux Pays-Bas après l'imposition du couvre-feu - images
Un clip de rap dérape, un équipage de police violemment agressé - vidéo
Ronaldo refuse un pont d’or des Saoudiens: la monarchie peine à redorer son blason
Tags:
médicaments, troriluzole, maladie Alzheimer, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook