Ecoutez Radio Sputnik
    couple

    Je t’aime, moi non plus: pourquoi ceux qui sont malheureux en couple ne se séparent pas

    CC0 / sasint
    Sci-tech
    URL courte
    470

    Les couples qui ne sont plus heureux ensemble ont toutefois du mal à se quitter pour diverses raisons bien particulières, affirment des spécialistes américains et canadiens à l’issue de leurs études, menées indépendamment.

    Des psychologues américains et canadiens ont mené deux études parallèles visant à étudier pourquoi les couples malheureux ont du mal à se séparer, relate le site de l'Association américaine de psychologie, qui a publié les résultats de ses recherches.

    La première étude, qui a duré dix semaines, a embrassé un échantillon de 1.348 personnes âgées de 26 ans. D'abord, les jeunes couples ont été invités à répondre à des questions concernant l'évolution de leurs relations: combien d'efforts ils ont faits pour construire leurs relations, quelle réaction de la part de leur partenaire ils attendent lors d'une séparation, apprécient-ils leur compagnon…

    Parallèlement, une autre étude avec les mêmes méthodes a été menée, embrassant un échantillon de 500 personnes âgées de 32 ans, dont 442 personnes avaient l'intention de quitter leur partenaire. Cette étude a duré deux mois.

    Néanmoins, malgré le fait que ces deux études étaient indépendantes, elles ont obtenu le même résultat. Ceux qui voulaient mettre fin à leurs relations avaient du mal à le faire de peur de faire souffrir leur partenaire.

    «Lorsque la personne se rendait compte que leur partenaire étaient très attaché, elle initiait moins souvent la séparation. Cela concernait également ceux qui n'étaient pas trop attachés à leur partenaire ainsi que ceux qui n'étaient pas satisfaits de leurs relations. En général, nous ne voulons pas blesser les sentiments de nos partenaires et c'est important pour nous de savoir ce qu'ils souhaitent», explique Samantha Joel, l'un des auteurs de la recherche.

    Selon elle, les précédentes études ont également montré que les personnes avaient du mal à se quitter car elles avaient peur de rester seules ou bien car elles avaient faits trop d'efforts pour construire leur relation. Cela attestait du fait que les individus se basaient sur leurs propres intérêts, ce qui n'a pas été confirmé par cette nouvelle étude.

    Lire aussi:

    Quelles sont les conséquences réelles des rencontres en ligne?
    L’Algérie s’invite dans les universités russes et tout le monde en profite
    Des souris saoules démontrent comment l’alcool détruit des familles
    Tags:
    bonheur, chercheurs, science, étude, amour, couple, relations
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik