Ecoutez Radio Sputnik
    Un crâne

    Découverte d’un «passage vers le monde souterrain» sous la pyramide de la Lune

    © Sputnik . Artem Kreminski
    Sci-tech
    URL courte
    4332

    Des archéologues ont découvert un passage secret «vers le monde souterrain» ainsi qu’une cavité cachée sous l'ancienne pyramide de la Lune qui est située au nord de l'allée des Morts au Mexique, relate The Daily Mail.

    Les archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire ont annoncé avoir découvert, sous la pyramide de la Lune au Mexique, un tunnel secret et une cavité cachée qui aurait été dédiée à des rituels toltèques «du monde souterrain», annonce The Daily Mail.

    Les spécialistes estiment notamment que ce «passage vers le monde souterrain» pourrait contenir des objets étranges et, entre autres, des crânes déformés.

    «Des explorations antérieures ont permis de découvrir des squelettes d'individus présentant une déformation crânienne, comme dans la région maya, ainsi que divers objets en pierre verte (colliers, figures anthropomorphes en mosaïque)», a expliqué Veronica Ortega, directrice du projet de conservation intégrale de la pyramide.

    La découverte de la chambre et du tunnel est le résultat d'une première étude utilisant la résistivité électrique et qui avait été réalisée autour de la pyramide de la Lune en juin 2017.

    Le tunnel est situé vers le sud de pyramide et les experts estiment qu'il pourrait y avoir une autre entrée à l'est.

    La pyramide de la Lune est une pyramide précolombienne du site archéologique de Teotihuacán, au Mexique, dont elle est le second plus grand édifice après la pyramide du Soleil. Elle se situe au nord de l'allée des Morts et mesure 46 mètres de haut.

    Lire aussi:

    Des archéologues font une découverte inattendue sous la pyramide de Kukulcan au Mexique
    L'énigme des pyramides de Teotihuacán résolue par les chercheurs
    Plus aucun mystère autour de la construction des pyramides égyptiennes
    Tags:
    histoire, pyramide, archéologie, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik