Sci-tech
URL courte
413821
S'abonner

Les pyramides d’Égypte constituent une véritable merveille architecturale, mais leur mode de construction demeure un mystère. Une nouvelle découverte faite récemment par des spécialistes dans la carrière d’albâtre de Hatnub, pourrait toutefois faire la lumière sur ce mystère.

Dans la carrière d'albâtre de Hatnub, située au nord de l'actuelle ville de Luxor, des archéologues ont trouvé des traces d'une rampe de 4.500 ans à l'aide de laquelle les Égyptiens auraient pu au moins faire monter quelques blocs pour les envoyer ensuite sur le chantier, relate le site ScienceAlert.

Selon Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, cité par le site, il s'agit d'une découverte d'importance constituant la première preuve démontrant comment des blocs lourds ont pu être levés et déplacés depuis les carrières.

«Le système de déplacement est composé d'une rampe centrale entourée par deux groupes d'escaliers contenant des trous de poteaux», a expliqué au Luxor Times Yannis Gourdon, archéologue de l'Institut français d'archéologie orientale.

Outre les traces de la rampe, des archéologues ont également découvert au moins 100 inscriptions commémorant des visites des pharaons dans les carrières d'albâtre ainsi que des maisons de pierre pour travailleurs.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
«Lâches», «sans-c***lles»: Brigitte Bardot s’en prend au gouvernement et se dit «écœurée» par l’état de la France
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
À la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
découverte, mystère, traces, archéologues, construction, pyramide, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook