Ecoutez Radio Sputnik
    Un satellite sur orbite

    Le Portugal va se doter d'un port spatial aux Açores

    © Photo. Raytheon
    Sci-tech
    URL courte
    0 104

    Un concours public international d’idées a été lancé par le gouvernement portugais et les autorités régionales des Açores au sujet de l’installation sur cet archipel, idéal pour sa «position géostratégique», d’une base de lancement de satellites, dont le poids ne dépasse pas 500 kg. Sputnik a rencontré des personnes impliquées dans ce programme.

    Le Portugal entend se positionner sur le marché très concurrentiel de l'accès à bas coût de l'espace pour les petits lanceurs et installer à ces fins un port spatial sur l'île de Santa Maria, dans l'archipel des Açores qui possède de grands avantages géographiques. Isolé au milieu de l'Atlantique, l'archipel permet de viser tous azimuts sans crainte de retombée sur des zones habitées.

    La première phase de ce «programme de lancement international de satellites Atlantic» consiste en un appel à idées pour faire émerger les besoins concrets de lancement des acteurs du monde entier, et 14 groupes des États-Unis, de la Russie, des Pays-Bas, de la France, de l'Italie, de l'Allemagne, de l'Espagne et du Portugal lui-même ont déposé leurs demandes de participation.

    «À ce jour, une commission compétente est formée qui examinera ces demandes pour inviter certains groupes à participer à une phase suivante consistant à étudier des propositions plus concrètes. Cette deuxième étape se déroulera de janvier à février 2019», a raconté à Sputnik Gui Menezes, secrétaire régional pour les questions maritimes, scientifiques et technologiques des Açores.

    Et d'ajouter que pour assurer l'accès du futur port spatial, il était prévu de reconstruire certaines routes, de moderniser l'aéroport, de rénover toutes les infrastructures de l'île et de préparer le terrain pour le pas de tir.

    Le gouvernement portugais estime que le nouveau projet impulsera l'apparition de nouveaux emplois et le développement de la région.

    Ce projet est une initiative conjointe du gouvernement portugais et des autorités régionales des Açores qui est réalisé avec un concours technique de l'Agence spatiale européenne (ESA), dont le Portugal fait partie.

    «L'agence participera au projet et donnera ses consultations à toutes les étapes», a confirmé dans un entretien accordé à Sputnik Piero Messina, directeur des vols habités à l'ESA.

    Et d'expliquer que l'île [de Santa Maria, ndlr] se trouvait au milieu de l'Atlantique, loin d'autres territoires habités, ce qui garantissait la sécurité des lancements.

    L'offre retenue parmi les 14 projets intéressés par la construction d'un port spatial sur l'île de Santa Maria, dans l'archipel des Açores, devrait être annoncée à la mi-2019 et la base elle-même prête à la mi-2021.

    Lire aussi:

    Ce pays européen est-il préparé à la chute de la station spatiale chinoise?
    Quel lien entre une base aérienne US et une «épidémie» de cancer aux Açores?
    L'ESA propose aux Européens d'imaginer le Faucon Millenium de l'UE
    Tags:
    gouvernement, lanceur, île, pas de tir, lancement, satellite, espace, Sputnik, ESA, Piero Messina, Gui Menezes, Espagne, Allemagne, Italie, France, Pays-Bas, Russie, États-Unis, Atlantique, archipel des Açores, Portugal
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik