Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme (image d'illustration)

    Une étude pourrait bouleverser les hypothèses existantes sur les origines de l’Homme

    CC0 / Pixel2013
    Sci-tech
    URL courte
    151136

    Le plus ancien ancêtre des primates, c’est-à-dire des singes et des humains, connu à ce jour vivait en Amérique du Nord il y a 56 millions d’années, pensent avoir établi des chercheurs cités par le site Science Daily.

    Des paléontologues ont réussi à dater le fossile de la mâchoire d'un mammifère de la taille d'une souris découvert dans le Wyoming, aux États-Unis, rapporte le site d'information Science Daily. Selon le média, ils sont parvenus à la conclusion que ce spécimen est un des plus anciens, sinon le plus ancien, ancêtres des primates connus à ce jour.

    Science Daily toutefois précise qu'il est établi depuis quelque temps déjà que ce mammifère, le Teilhardina, qui s'était rapidement répandu dans les forêts d'Asie et d'Europe, a donné naissance aux singes et aux humains. Mais il fallait encore répondre à la question de savoir où il était apparu.

    Toujours selon ce média, cette nouvelle étude montre que le spécimen dont la mâchoire fossilisée a été mise au jour au Wyoming est aussi vieux ou même plus vieux que ses «parents» asiatiques ou européens, ce qui bouleverse l'hypothèse dominante selon laquelle ces mammifères étaient originaires d'une zone située dans les frontières de la Chine actuelle.

    Le lieu exact de leur apparition demeure toutefois un mystère, précisé Science Daily.

    «La conclusion scientifique est "Nous ne savons pas tout simplement". Alors que les fossiles que nous avons trouvés pourraient remettre en question les dernières hypothèses sur la zone où le Teilhardina était apparu et d'où il avait migré, ils ne proposent pas de scénario plus clair», a déclaré Paul Morse, l'auteur principal de l'étude, cité par Science Daily.

    Lire aussi:

    Des chercheurs découvrent ce que nos ancêtres mangeaient à l'époque des dinosaures
    Voici ce qui a poussé les baleines à devenir les plus grands animaux sur Terre
    Les os d’un ancêtre des mammifères encore plus grand que les dinosaures trouvés en Pologne
    Tags:
    mammifère, hypothèse, homme, singes, fossiles, Asie, Europe, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik